Spread the love

Loukoumanou Osséni« La qualité des produits constitue une plus value pour l’économie »

Reçu sur l’émission « Ma part de vérité », dimanche 04 novembre 2018, le Directeur général de l’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle de la qualité, Loukoumanou Osséni, a expé les avancées observées dans la qualité des produits béninois à travers les dispositifs de normalisation mis en œuvre.

« Les entreprises béninoises s’adaptent depuis peu aux exigences de normalisation à travers la qualité de leurs produits. Cela permettra aux produits béninois de mieux se positionner sur les marchés nationaux qu’internationaux ». C’est ce qu’a fait savoir le Directeur général de l’Agence nationale de métrologie (Anm), Loukoumanou Osséni sur l’émission « Ma part de vérité », dimanche 4 novembre 2018. Selon lui, c’est une plus value pour l’économie nationale, puisque l’exportation de ces produits apportera à coût sûr des dividendes au Bénin. « La qualité est la capacité pour un produit à satisfaire les exigences que doivent respecter ce dernier », a-t-il déclaré. A l’en croire, l’Agence assure le secrétariat d’un Comité qui met en place les normes nationales, un dispositif bien huilé. A estimé qu’avec son appartenance aux organisations internationales, l’Agence offre aux entreprises béninoises les normes africaines pour que leurs produits puissent répondre aux exigences des autres consommateurs du continent. « Ainsi, elles ne sont pas coupées ni des normes internationales, régionales encore moins nationales », a-t-il indiqué. L’invité a dit constater une amélioration dans la qualité des produits mis sur le marché après la mise en place de ces dispositions pratiques. A l’entendre, l’Anm reçoit aujourd’hui jusqu’à cinquante demande de normes par mois ; ce qui n’était pas le cas dans un passé récent. Parfois, une seule entreprise fait une demande de dix normes, parce qu’elle veut avoir des informations sur tous les aspects contenant son produit. En ce qui concerne le cas du jus d’ananas, le Bénin offre depuis peu des jus conformes à la norme prescrite dans la Cedeao. Par contre, le Directeur a fait comprendre que son Agence manque souvent de moyens pour informer les consommateurs.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)