Spread the love
Ajavon écouté par le Procureur de Cotonou après une semaine de gade à vue
Ajavon écouté par le Procureur de Cotonou après une semaine de gade à vue

Depuis ce vendredi 4 novembre autour de 7h, heure locale, Sébastien Ajavon est dans les locaux du Tribunal de première instance de Cotonou pour être auditionné par le procureur de la république. Après une garde à vue, qui, finalement a duré huit jours, le Pdg de la Société Comon Sa sera davantage fixé sur les charges qui pèsent contre lui dans le dossier de 18 kilogrammes de cocaïne retrouvés dans l’un des conteneurs appartenant à sa société.

De l’interprétation des juristes, trois cas de figure se présentent dans ce genre de situation. Soit le procureur de la République de Cotonou abandonne les poursuites contre l’homme d’affaires et le libère, soit il renvoie le dossier devant le tribunal correctionnel et peut décider de l’envoyer en prison, soit il demande à un juge d’instruction de continuer l’enquête. Ce juge peut libérer l’ancien candidat à la présidentielle ou demander un mandat de dépôt à son encontre. Dans ce cas, ses avocats pourront plaider devant le juge des libertés afin que leur client soit relâché.

Mais pour l’heure difficile d’imaginer laquelle des pistes va emprunter le Procureur Lawani dans cette affaire qui cristallise toutes les attentions depuis une semaine au Bénin. Les soutiens de Sébastien Ajavon, arrivé troisième lors de la dernière présidentielle sont plus que jamais mobilisés. Certains n’ont pas quittés les abords de la brigade où il était gardé depuis vendredi dernier. Ses avocats également parlent d’un montage grossier visant à faire tomber Sébastien Ajavon et relèvent  de nombreux vices de procédure. C’est tout le Bénin qui retient son souffle en ce moment attendant dans une certaine angoisse la décision du procureur.