Spread the love

muhammadu-buhar-2iMuhammadu Buhari est un musulman originaire du Nord du Nigéria. Il est né le 17 décembre 1942 à Daura, dans l’État de Katsina situé au nord et faisant frontière avec le Tchad. Issu d’une famille nombreuse, il est le dernier d’une fratrie de 23 enfants. Le candidat du All Nigeria Peoples Party (APC) s’est marié deux fois et a eu dix enfants. À l’âge de 19 ans, Muhammadu Buhari rejoint l’armée. Il suit plusieurs années de perfectionnement en Grande Bretagne puis arrive à gravir les échelons pour devenir en 1980 officier général des forces armées nigérianes.

Carrière politique

Son grade d’officier général des forces armées nigérianes lui a permis de participer en 1966 au coup d’État mené par le lieutenant-colonel Murtala Muhammed pour renverser le régime d’Aguiyi Ironsi. Quelques années plus tard, en décembre 1983, le général Buhari prendra les rênes du pouvoir après avoir renversé le président Shehu Shagari élu en 1979. Ce passage à la tête de l’État durera jusqu’en août 1985, date à laquelle il est renversé par le général Ibrahim Babangida. L’homme a été trois fois candidat malheureux à la présidentielle. Il fut désigné candidat en décembre 2014 par le principal parti d’opposition, le Congrès progressiste APC avec 3 430 voix, loin devant l’ancien vice-président Atiku Abubakar qui n’a obtenu que 954 voix. Il avait effectué son retour en politique en 2003 lors de l’élection présidentielle perdue contre l’ancien général Olusegun Obasanjo, qui l’a aujourd’hui rallié. En 2007 et en 2011, il n’avait pas connu un sort plus heureux face à Umaru Yar’Adua puis Goodluck Jonathan. Sa défaite en 2011 a entraîné des violences au cours desquelles un millier de Nigérians au moins ont trouvé la mort. Les relations exécrables entre Goodluck Jonathan et Olusegun Obasanjo ont fortement profité à Buhari dans la dernière ligne droite de la campagne présidentielle.