Spread the love

Rachidi Gbadamassi 2Rachidi Gbadamassi, député de la 8e circonscription électorale : « Quand nous allons lutter contre la corruption, on pourra parler d’indépendance »

« Pour moi, je ne crois pas encore à une indépendance. Je crois à une indépendance  politique. Quand nous allons lutter efficacement contre la corruption dans ce cas, nous pourrons parler de l’indépendance. On serait indépendant le jour où, le génie béninois pourra tirer  l’énergie, l’industrie, le jour où ne pourra plus importer les choses, c’est à ce moment qu’on pourra parler de l’indépendance. Donc moi, je demande vraiment au gouvernement de s’unir derrière le président de la république pour lutter efficacement contre la corruption, gage de développement. Donc au moment où nous allons lutter efficacement contre la corruption, en ce moment on pourra parler d’indépendance ».

Issifou Amadou de la 8e circonscription électorale : « CeAmadou Issifou qui m’a beaucoup plu, c’est l’organisation »

« Mes appréciations sont très bonnes. Comme vous l’avez constaté avec moi, nous avons assisté à un défilé somptueux. Donc je ne peux qu’être fier d’être béninois. Dans l’ensemble mais ce qui m’a beaucoup plus, c’est l’organisation. Elle a été magnifique. On remercie Dieu. Je place cette manifestation sous le signe de la protection de Dieu ».

Moustapha Orou Gankou CA du 3e arrondissement de Ca 3e arrondissement ParakouParakou : «  C’est une occasion au cours de laquelle chacun devrait faire le bilan »

«  Je suis très fier parce que c’est une tradition à laquelle nous nous consacrons pour le sacrifice. Vous savez que quand on parle de l’indépendance, en son temps nos aïeux avaient milité pour qu’aujourd’hui, on parle du Bénin Indépendant. De façon générale, la fête s’est bien déroulée. Il reste à savoir maintenant dans l’esprit des gens, comment est-ce que la fête s’est déroulée parce que en principe, cette fête est une occasion au cours de laquelle chacun devrait faire un bilan de tout ce qui a été fait, un bilan qui va l’amener à se demander comment le Bénin devrait être et comment le Bénin est aujourd’hui. Et à la suite de cette analyse, on pourra donc savoir si on est véritablement indépendant. Toujours est-il que le mot indépendant est là, le Bénin est indépendant, nous sommes indépendants. Je nous demande de travailler et une fois les communes vraiment développées, vous verrez que tout le pays sera développer et à cela que j’exhorte les maires, les élus locaux en général pour que prochainement nous puissions assister à des fêtes encore plus belles avec un pays plus développé qu’actuellement »

Propos recueillis par : Léonce Adjévi