Spread the love

pagLe gouvernement s’apprête à mettre à la disposition des populations à revenu moyen, des logements de standard international qui répondent aux besoins d’accès immédiat et de remboursement sur une période de 17 ans. Le projet a été présenté par le maître d’ouvrage délégué, la Simau, à l’occasion d’une conférence de presse hier, jeudi 28 juin 2018, à Cotonou.

Le Béninois à revenu moyen pourra désormais avoir accès à une maison de format F4 sans débourser le moindre kopeck et rembourser sur une période de 17 ans. Le projet inscrit dans le Programme d’actions du gouvernement a été présenté aux hommes des médias par la Société immobilière et d’aménagement urbain (Simau). Outre ce volet des projets phares du gouvernement dans les domaines de l’immobilier et de l’aménagement urbain, il est prévu également la construction de centres d’affaires et d’espaces de loisirs, la construction et la réalisation de marchés et la construction de cités ministérielle, administrative et départementales. Pour la mise en œuvre de ces programmes, les compétences et le savoir-faire de la Simau ont été sollicités par l’Etat au titre de maître d’ouvrage délégué. Dans sa présentation, Alain Hounguè, président du Conseil d’administration de la Simau, a fait observer que, dans le cadre de la constitution de la société anonyme, l’Etat a pu convaincre les partenaires, constitués des banques locales, les compagnies d’assurance la Boad et le partenaire technique de référence, le groupe Duval, et tous actionnaires de la Simau. Selon le Hounguè, dans le cadre de l’exécution de ces programmes, la Simau collaborera avec les parties prenantes des projets à savoir les communes, les banques de développement, le pouvoir public et les partenaires privés. A l’en croire, la plupart des études de faisabilité de ces projets conduites par l’Agence du Cadre de vie et de développement du territoire (Acvdt) sont achevées. Les financements, a-t-il précisé, sont en grande partie mobilisés. « C’est inédit, aucun pays dans le monde n’a monté ce type de projet », a martelé Moïse Achille Houssou, président du Conseil d’administration de la Simau par intérim. A travers ce dispositif, a-t-il expliqué, l’exécution du programme immobilier sera faite de façon efficace et il n’y aura plus des éléphants comme nous en avons à Parakou, à Lokossa et autres. La conduite de cette opération se fera de façon très professionnelle. Eric Duval, patron du groupe Duval, a quant à lui rassuré de la construction de différents types de logements qui correspondent aux besoins des familles.

Odi I. Aïtchédji