Spread the love

PlantsLa déforestation a atteint son point culminant. Le Bénin exploite par le biais de l’Office national du bois (Onab) environ 50 000 mètres cube de bois. Mais peu d’industries du bois participent activement au reboisement. Sensible à ce drame, l’exploitant agricole, Patrice Alakpato, a décidé d’aller physiquement et financièrement vers les populations des 77 Communes pour contribuer à l’initiative « 10 millions d’âmes, 10 millions d’arbres ». C’est à travers le projet « Arbre de vie » dont le lancement a été effectué hier à Cotonou. Selon le promoteur, le projet est une initiative privée. Il consiste à sensibiliser les populations à travers les conseils communaux sur l’importance du reboisement afin de susciter leur implication directe dans cette politique nationale de reboisement. « Ce projet vise également à mettre en terre chaque année plus de 10 millions de plants en fonction de l’évolution démographique du Bénin », a poursuivi Patrice Alakpato. Présents à la rencontre, le 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété et le Directeur général des forets et ressources naturelles, Théophile Kakpo de même que le représentant du ministre de l’Environnement, ont salué le démarrage des activités du projet. Ils ont tour à tour invité les populations à faire de chaque événement heureux ou malheureux, des instants de plantation d’arbres. Quant aux usagers du bois, ils ont été conviés à emboîter le pas à M. Alakpato pour que la déforestation soit un vieux souvenir au Bénin. A noter que le projet « Arbre de vie » démarre par sa phase pilote avec 10 Communes. Des tricycles, motos, houes et autres équipements ont été remis aux représentants de chaque Commune pour la mise en terre et l’entretien des plants.

 Serge Adanlao