Spread the love

faux medicamentsLe député Mohamed Hinnouho Atao s’est présenté devant le juge des libertés dans l’après-midi de vendredi 27 avril 2018. Le député de la 15ème circonscription électorale, cité dans une affaire de trafic de faux médicaments et qui est resté introuvable depuis décembre 2017, a répondu aux questions du juge des libertés. L’élu de la 15ème circonscription électorale s’est rendu au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou pour être écouté à en croire son avocat, maître Alfred Bocovo. Au terme de l’audience, le Juge des libertés et de la détention, Eric Marcel Ahéhéhinnou, a pris l’ordonnance de refus d’arrestation de l’élu du peuple en exercice pour défaut d’autorisation préalable de l’Assemblée nationale ou de son Bureau. « La décision rendue est sans appel. Mohamed Hinnouho Atao ne peut pas être poursuivi, c’est la loi, c’est le droit béninois et la Constitution qui s’imposent », a déclaré maître Alfred Bocovo. Les poursuites, d’après l’avocat, ne sont pas arrêtées, mais en l’état, le député ne peut pas être arrêté, ni détenu. « La prochaine rencontre du député avec les juges sera déterminée par ses pairs à l’Assemblée nationale », a-t-il conclu.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)