Spread the love
michel dognon
Michel Dognon

Le rapport du Cabinet Kroll qui a situé les responsabilités et identifié nommément les responsables des irrégularités observées dans la gestion des fonds néerlandais est bel et bien de très bonne qualité. C’est en résumé, le point fait par l’auditeur général du Bénin Michel Dognon à sa sortie d’audience à lui accordée par le médiateur de la République Joseph Gnonlonfoun hier mercredi 26 Août 2015.

« Tout ce que les politiciens disent, c’est un autre débat. Le rapport Kroll est de très bonne qualité » pense l’auditeur général Michel Dognon. Une semaine après le vote contre la levée de l’immunité parlementaire du député Barthélémy Kassa, l’Auditeur général du Bénin réfute les arguments des 45 députés ayant empêché l’enclenchement de la procédure d’écoute par la haute cour de justice de l’ancien Ministre en charge de l’eau. Le jeudi, 20 Août dernier, jour du vote historique du rejet de la levée de l’immunité parlementaire de l’ex Ministre de l’eau, certains des députés de la minorité parlementaire avaient laissé entendre que le dossier est vide. Le député Benoît Dègla avait quant à lui affirmé que les forages dans le cadre du ppea2 avaient été bel et bien réalisés. Remettant ainsi en cause la crédibilité du rapport d’audit du célèbre cabinet d’audit américain. Mais, Michel Dognon ne partage pas le même avis. Pour l’auditeur général du Bénin : « Le rapport a bien identifié des irrégularités lors de la gestion du ppea2 ». Cette sortie suffira – t – elle pour introduire une autre demande de levée de l’immunité parlementaire du député Barthélémy Kassa à l’assemblée nationale ? La semaine dernière, certains ténors de la minorité parlementaire avaient parlé de vote politique pour justifier leur vote. Du coup, aucune lumière pour l’instant dans la gestion de ces fonds, près de trois milliards, qui devraient permettre à des Béninois d’avoir accès à l’eau potable. 700 millions avaient été dépensés par l’Etat pour faire la lumière sur ce dossier. Par ailleurs, Michel Dognon a déclaré avoir reçu de son hôte, Joseph Gnonlonfoun des conseils pour une véritable lutte contre la corruption et l’impunité au Bénin et précise que le médiateur de la République lui sera d’une précieuse utilité dans la réussite de sa mission.

Inès Zounnon