Spread the love
armand-gansèLe Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema) a initié, hier mercredi 31 mai 2017, à l’intention des femmes des marchés sous la tutelle de sa structure, une séance d’échanges. C’est l’esplanade de la Sogéma qui a servi de cadre à cette rencontre. 
Le Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogéma), Armand Gansè était hier mercredi 31 mai 2017 face aux responsables des femmes des marchés. A travers cette rencontre, l’autorité a levé un coin de voile sur le Pag plus précisément la réforme concernant la reconstruction des marchés  engagée par le président de la République. Dans un langage de vérité, Armand Gansè et les autres intervenants ont expliqué aux femmes des marchés, les tenants et aboutissants de cette mesure qui vise l’amélioration des conditions de vie et qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Ils en ont profité pour démentir l’information faisant état de ce qu’une opération de déguerpissement sera initiée dans les marchés sans possibilité de les reloger. Dans son intervention, Armand Gansè, Directeur général de la Sogema, a indiqué que la rencontre avec les femmes a permis de vulgariser le pilier 3 du Pag et plus précisément le volet concernant la reconstruction de 35 marchés du Bénin.  « Cette rencontre nous a permis d’expliquer aux femmes que le gouvernement, à travers la reconstruction des marchés, vise l’amélioration de leurs conditions de vie et le soulagement de leurs peines. », a-t-il laissé entendre. Quant à Denis da Conceiçao, Chargé de mission du président de la République, il a affirmé que l’objectif de cette séance d’échanges est de rassurer les usagers des marchés de ce que leurs doléances ont été déjà prises en compte dans le Programme d’actions du gouvernement. Il a par ailleurs invité les bonnes dames à être optimistes et s’armer de courage. A sa suite, Anastasie Chodaton, représentante des usagers des marchés dans le Conseil d’administration de la Sogéma a décerné son satisfecit à l’initiative du Directeur général de la Sogéma qui vise à mettre tous les usagers au même niveau d’information. « Au terme de cette rencontre avec les autorités, toutes les femmes sont apaisées car elles ont eu assez d’explications sur les réformes », a-t-elle ajouté.
 
Mohamed Amoussa
(Stag)