Spread the love

Cour-Constitutionnelle-djogbenouLes requérants et requis du contentieux lié aux législatives du 28 avril 2019 seront fixés sur leur sort ce jeudi 23 mai 2019. La Cour constitutionnelle, après examen des différents recours, rendra sa décision ce jour.

Certains députés siégeant déjà pour le compte de la 8ème législature  pour-raient perdre leurs sièges. La Cour constitutionnelle, juridiction compétente pour connaître du contentieux relatif aux élections législatives, a examiné hier mercredi 22 mai 2019 les 22 dossiers de recours inscrits au rôle à l’occasion de l’audience plénière présidée par le président Joseph Djogbénou en personne. Selon le service presse de la Haute juridiction, les parties requérantes et requises concernées par les recours ont été de nouveau écoutées par les 7 Sages. Les candidats requérants, les députés élus des parties requises, les délégués des partis politiques Union progressiste (Up) et Bloc républicain (Br), le représentant du président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), le commissaire de l’arrondissement d’Offè dans la Commune de Savè, se sont tour à tour succédé pour faire valoir leurs arguments afin de persuader la Cour.A l’issue de la session spéciale, les rapports pro-duits par les conseillers ont été lus à l’assistance. Le verdict est attendu ce jour à 15h pour fixer les uns et les autres.

 AT