Spread the love

PnaRéfléchir et échanger sur les expériences acquises en matière d’adaptation aux  changements climatiques. Tel est l’objectif poursuivi par le ministère du Cadre de vie en organisant, mardi 28 août 2018, à Grand-Popo, en collaboration avec la Giz, le Forum francophone sur le processus d’élaboration des Plans nationaux d’adaptation (Pna).

Experts internationaux et acteurs de l’environnement du Bénin , du Mali, du Togo, du Burkina Faso, du  Nigeria, du Ghana, du Sénégal, de la Côte-d’Ivoire, d’Haïti et de la Jamaïque se sont réunis, mardi 28 août 2018 à Grand-Popo. C’est pour réfléchir sur les processus de Plans nationaux d’adaptation (Pna). En effet, malgré la mise en œuvre des programmes Pna dans les pays africains, force est de constater que ces derniers souffrent de manque de savoir-faire technique et d’une coordination efficace des stratégies  d’adaptation aux changements climatiques. C’est pour remédier à ce déficit que le gouvernement allemand a conçu le Projet d’appui scientifique aux processus de Plans nationaux d’adaptation (Pas-Pna) aux fins  d’accompagner les pays les  pauvres dans l’anticipation des menaces climatiques.  Dans son mot d’ouverture, la représentante du ministre  du Cadre de vie, Jeanne Josette Acacha Akoha, a précisé que le forum facilitera les  échanges pour  l’intégration des stratégies  d’adaptation aux changements climatiques dans l’élaboration  des  budgets  et politiques publiques. Cette rencontre, a-t-elle rappelé,  s’inscrit dans le cadre du 2ème  objectif du processus des Pna et fait partie des activités d’un projet du ministère fédéral allemand de l’environnement. Pour sa part, le Directeur général de l’environnement et du climat (Dgec), Martin Pépin Aïna, a indiqué que le projet renforcera  la capacité du Bénin dans l’intégration de l’adaptation dans les processus de planification pour réduire la vulnérabilité aux changements climatiques. «  C’est le facteur principal ayant impulsé la mise en œuvre de plusieurs activités projetées dans le Pna-Bénin. C’est aussi une occasion pour les participants d’échanger sur la mobilisation des ressources intérieures et la communication stratégiques de l’adaptation aux changements climatiques », a-t-il déclaré. La représentante fédérale, Léa Herberg a, quant à elle,  mentionné qu’elle ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien à la réussite du forum.

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)