Spread the love

administration-fonction-publique-fonctionnairesUne nouvelle loi portant statut général de la fonction publique au Bénin est en vigueur depuis le 21 septembre 2017 en remplacement de celle du 26 février 1985. La relecture de l’ancien texte vise à redynamiser l’administration publique.  Prosper Koukoui, conseiller technique du ministre du travail de la fonction publique et des affaires sociales a levé un coin de voile sur les innovations de cette nouvelle loi. Il était l’invité de l’émission cartes sur table de ce dimanche 8 octobre 2017 sur Océan Fm. 

Absence de critère d’évaluation des agents permanents de l’Etat, lacunes dans le processus de recrutement au niveau de la fonction publique, non organisation des stages probatoires et de titularisation des agents recrutés. Ainsi se résume les lacunes qui ont conduit à la relecture de la loi portant statut général de la fonction publique au Bénin.  Le conseiller technique du ministre du travail de la fonction publique et des affaires sociales a expliqué de long en large les grandes lignes de la nouvelle loi. Selon Prosper Koukoui, les agents permanents de l’Etat Ape sont désormais classés en quatre catégories soit A, B, C et D au lieu de cinq catégories auparavant. Plus de recrutement dans le corps de la catégorie E qui va disparaître avec le temps. Au lieu de 12 échelons en terme de grades, il est question désormais 15. Les agents contractuels de l’Etat Ace qui étaient régis par un décret sont désormais pris en compte par la présente loi, de même que le personnel des universités travaillant dans des laboratoires ou menant des recherches.

Le recrutement dans la fonction publique

A propos du recrutement, l’ancienne loi limitait l’âge à 40 ans dans la fonction publique. Le nouveau statut rendu exécutoire et publié a stratifié les âges, soit 18 ans au moins et 35 ans au plus pour les candidats de la catégorie C et D. 18 au moins et 40 ans au plus pour les agents de catégorie B et A. Pour l’enseignement supérieur, selon le corps correspondant, l’âge minimum est 18 ans et 45 ans pour la limite. Ça varie entre 18 ans, 35 ans et de 40 ans en fonction des catégories pour les Ace. Avec la nouvelle loi, il y a désormais trois modes de recrutement au lieu de deux.  En dehors du concours direct sur titre et après test pour les diplômes professionnels et les examens professionnels qui permettaient à ceux qui étaient déjà dans la fonction publique d’avoir une promotion, l’on note le concours externe pour ceux qui ont  des diplômes académiques qui étaient lésés par le passé. Evoquant le stage probatoire qui est une période où l’agent recruté montre les aptitudes qui lui permet d’occuper le poste, l’invité de Hospice Houénou de Dravo renseigne que l’agent nouvellement recruté à un maître de stage ou tuteur qui lui enseigne les rudiments. La période probatoire est sanctionnée par des rapports avant la prise de service. Pour rendre dynamique l’administration publique, il sera désormais établit au début de chaque année des lettres de missions, des contrats d’objectifs, des fiches d’indication des attentes. Ainsi donc la performance des agents sera évaluée sur la base des résultats  et les avancements auront lieu sur la base d’une liste d’aptitude. La procédure de sanction des agents sera allégée pour permettre aux directeurs de ramener à l’ordre ‘’les agents indélicats’’ a-t-il notifié. Avec les nouvelles réformes en cours les agents permanents de l’Etat peuvent se renseigner sur leurs niveaux d’avancement et leur grade grâce à l’outil internet.

Marcus Koudjènoumè