Spread the love
Bruno Amoussou
Bruno Amoussou distingué pour son leadership à la tête de l’Un

Les militants de l’Union fait la Nation (Un) ont présenté leur vœu du nouvel an au président Bruno Amoussou. Occasion pour le bureau transitoire d’exposer les résultats des journées de réflexion tenues les 12 et 13 décembre 2017 autour du thème « la réforme du système partisan : les enjeux et perspectives ». L’événement s’est déroulé le samedi 06 janvier 2018, à Fidjrossè à Cotonou. 

L’Union fait la Nation (Un) est disposée  à de grands ensembles forts et cohérents pour donner un contenu réel et concret à la démocratie. C’est l’une des grandes décisions  issues des Journées de réflexion organisées les 26, 27 et 28 juillet 2012 à Cotonou. En effet, au cours de la journée,  le Bureau transitoire a pris la décision d’institutionnaliser la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an.  Pour la première édition,  le thème retenu est « La réforme du système partisan : enjeux et perspectives ». Or déjà, en juillet 2012, l’Un estimait nécessaire,  non seulement de rénover le système politique et le paysage partisan mais, avait aussi indiqué l’élargissement du champ d’application de la disposition  pour avoir un  financement public des activités politiques des partis politiques. Mise en application, cette mesure permettra de réduire l’émiettement du paysage partisan, et  de raffermir le droit de la minorité politique. Selon Lazare Sèhouéto, membre du Bureau transitoire de l’Un, toutes ces propositions sont aujourd’hui d’actualité. Car, le régime du Nouveau départ a fait de la réforme du système partisan l’une de ces priorités. « L’année 2018 est la période idéale pour opérer cette réforme pour sa mise en œuvre  avant les élections législatives de 2019 », a-t-il fait savoir. Pour Bruno Amoussou, président de l’Un, le regroupement a grandi et est désormais aguerri. « L’impératif aujourd’hui est de pousser les réflexions au sein de chaque creuset pour contribuer à la réussite de cette réforme », a-t-il précisé. A l’en croire, l’Un va poursuivre ses contacts avec les forces et personnalités politiques qui partagent les mêmes ambitions que la coalition. Il a invité les militants à la mobilisation pour le Recensement administratif à vocation d’identification de la population.

 Bruno Amoussou, l’homme de l’année 2017 de l’Un

 La présentation de vœux des militants de l’Un à leur président est tournée à un hommage. Il est désormais instauré lors de la journée de réflexion du 13 décembre, une distinction qui permettra de récompenser l’homme de l’année au sein de l’Union fait la nation. Bruno Amoussou, président de l’Un est désigné l’homme de l’année 2017 pour cette première édition grâce à son leadership. Pour Christian Houétchénou, porte-parole des militants, le président  malgré les vicissitudes politiques n’a pas cessé de conseiller, conforter et accompagner  les militants lors des événements malheureux de l’année 2017. « C’est pourquoi nous avons décidé de lui exprimer notre immense reconnaissance. Et nous profitons de cette occasion pour lui présenter  nos vœux les meilleurs du nouvel an », a-t-il déclaré. Bruno Amoussou a remercié ses militants et le Bureau transitoire pour  l’idée de transformer la cérémonie de vœux en une pratique à répéter chaque année. « Je suis convaincu qu’à l’issue de notre rencontre, beaucoup rentreront chez eux plus convaincu  que jamais qu’ils sont engagés dans un combat dont la victoire n’est point à douter », a-t-il indiqué.

 Donald Kévin

Gayet (Stag)