Spread the love

cebLa préservation de la paix, c’est l’exhortation de la conférence épiscopale du Bénin. Le clergé Béninois se propose comme médiateur dans la crise post-électorale. C’est à travers un message rendu public ce vendredi 3 mai 2019. Le clergé veut contribuer au dégel de la tension post-électorale. Les évêques regrettent les violences qui ont eu lieu mercredi et jeudi dernier à Cadjehoun. Tout en condamnant les actes de violences et de vandalismes, ils ont exhorté les leaders politiques à renouer avec le dialogue pour la préservation de la paix. Père Eric Okpèitcha, directeur de la cellule de communication et porte-parole de la a invité les uns et les autres à être partout des « témoins de la vérité et des artisans de la justice et de la paix ». Au peuple de Dieu et aux personnes de bonne volonté, les évêques recommandent la préservation « dans la prière pour que Dieu continue de bénir et de protéger notre commune Patrie, le Bénin ».

Marcus Koudjènoumè