Spread the love
bourse
Le ministre Oswald homéky aux côtés du président Julien Minavoa

En prélude aux Jeux olympiques Tokyo 2020, six athlètes béninois ont désormais la possibilité à travers les bourses olympiques de faire des stages dans les grands centres du monde. Dans la soirée de ce jeudi 22 février 2018 à la maison des Fédérations sportives, le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa, a organisé la cérémonie de remise officielle de ces bourses olympiques Tokyo 2020 sous la présidence du ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homéky. A cette occasion, Océanne Ganiéro (karaté), Celtius Dossou-Yovo (judo), Jéhudiel Kiki (taekwondo), Privel Hinkanti (aviron), Odile Ahouanwanou et Noélie Yarigo (athlétisme) sont rentrés en possession du précieux sésame. Au cours de cette cérémonie, le président Julien Minavoa a détaillé le contenu de cet accord. Il en ressort que ce sont les meilleurs athlètes qui ont été choisis pour bénéficier de cet appui de la solidarité olympique. Le Comité international olympique (Cio) étant mandaté pour assister les Fédérations sportives dans la préparation de leurs athlètes en prélude aux 32ès Jeux olympiques. C’est donc dans cette logique que ces six athlètes ont été désignés pour bénéficier de ces bourses. Pour le ministre Oswald Homéky, c’est une occasion en or que ces athlètes doivent saisir puisque cela n’arrive pas tous les jours. Il a la ferme conviction qu’ils iront aux Jo. « Les six sont des sportifs en qui je crois, je sais qu’ils ont du potentiel à valoriser. Je suis convaincu que ces bourses leur permettront de représenter vaillamment le Bénin aux Jo », a-t-il déclaré. Chaque athlète aura droit à 1.000 dollars pour toute la durée de la formation, y compris les dépenses.

 Corneille Gohonou