Spread the love

police PascalLe Porte-parole de la Police Républicaine est revenu ce mardi 26 mars 2019 sur la bavure policière du dimanche dernier lors du match écureuils éperviers. Sur les antennes de frison fm, Pascal Odéloui est revenu sur les circonstances dans lesquelles le coup de feu a été tiré sur un supporter des écureuils grièvement blessé.

« Le fonctionnaire de la Police Républicaine qui avait l’arme était chargé d’assurer la protection rapprochée d’une autorité. Quand cette dernière voulait rentrer dans le stade, il y avait un grand monde qui avait commencé à pressurer l’autorité. C’est donc en voulant protéger l’autorité dans cette pressurisation qu’il y a eu un coup accidentel qui est parti en faisant deux blessés » a expliqué le porte-parole qui se désole du comportement de cet agent de la police. « Un policier ne doit pas être un bourreau pour la population. Les sanctions ont déjà commencé par tomber. Le  Directeur départemental de la Police Républicaine du Littoral et le commissaire territorialement compétent de la zone sont relevés de leurs fonctions », a précisé Pascal Odéloui. Il regrette l’incident et présente les excuses au nom de la police  républicaine à la population. Au cours de cette rencontre qui a permis la qualification du Bénin à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019, on dénombre deux morts du fait des bousculades et des dizaines de blessés

Marcus Koudjènoumè.