Spread the love

fbf-siegeOn pouvait penser que le groupe des contestataires à la Fédération béninoise de football (Fbf) était soudé. Il n’en est rien. Lors de la rencontre de crise organisée samedi dernier, au siège de la Fbf à Porto-Novo, les membres n’ont pu s’entendre. Alors qu’ils avaient annoncé, avec vigueur, que la date de démarrage du championnat sera différée pour permettre à la Ligue de football du Bénin de se mettre en condition, ils ont finalement changé d’avis lors de la rencontre présidée par le président Augustin Ahouanvoèbla. En effet, le lancement du championnat a été maintenu au 27 décembre par 11 voix pour et 4 contre. Le chef de file des frondeurs, Valère Glèlè, qui avait lu la déclaration du groupe des contestataires, a même voté pour le lancement du championnat. La majorité de 9 membres des contestataires est donc passée à une minorité de 4 ou 5 membres selon le vote en l’espace de deux semaines. A l’issue de la rencontre, certains ténors du groupe dont Magloire Oké, Alphonse Pédro, Rigobert Koutonin, Imorou Bouraïma et William Fangbédji ont clairement accusé leur chef de file d’avoir trahi alors que les membres avaient juré sur la Bible ou le Coran avant la sortie médiatique du 11 décembre.

 Le nouveau Dtn connu !

Par ailleurs, la Direction technique nationale (Dtn) a été mise en place lors de cette réunion. Ainsi, Eustache d’Almeida est le nouveau patron de la Dtn. Il sera assisté de Lafiou Yessoufou (chef division football à la base), Fortuné Glèlè (chef division formation et développement), Ulrich Alohoutadé (chef division football d’élite) et Antoine Zinzalo (chef division administration, documentation et archivage).

Epiphane Axel Bognanho