Spread the love

Cérémonie de remise d'ambulancesL’Ambassadeur du Royaume de Belgique près le Bénin a procédé, vendredi 15 février 2019, à la remise de dix ambulances au ministre de la santé. Ce don contribuera à renforcer la capacité d’intervention du Ministère de la santé pour la gestion des cas d’urgence.

Les relations bénino-belges se renforcent davantage notamment dans le secteur de la santé. Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, a reçu, le vendredi 15 février 2019, dix (10) ambulances de la part de l’Ambassadeur du Royaume de Belgique. Cette cérémonie de remise officielle des clefs desdites ambulances s’est déroulée dans l’enceinte de son ministère à Cotonou. En effet, elles sont destinées à soulager les peines des populations de cinq zones sanitaires. Il s’agit, notamment de celles qui bénéficient la couverture du Programme d’Appui au Secteur de la Santé (Pass-Sourou) à travers l’Agence belge de développement (Enabel). Lors de son intervention, le numéro 1 du ministère de la santé a affirmé que ce don vient à point nommé. Selon lui, beaucoup de femmes meurent en donnant la vie à cause de l’état des routes et des moyens de transport utilisés pour les évacuations d’urgence. «Je me réjouis de la réception de ces dix ambulances d’un coût total de quatre cent vingt mille (420.000) euros, soient deux cent soixante-quinze millions cinq cent un mille neuf cent quarante (275.501.940) francs Cfa », a-t-il informé. C’était une cérémonie fort-simple, mais qui revêt un caractère important pour la coopération bénino-belge. Elle a prouvé combien la disponibilité des Soins obstétricaux et néonataux d’Urgence (Sonu) pour la réduction des taux de mortalité maternelle et néonatale est la priorité tant pour le gouvernement béninois que pour le gouvernement belge. Au dire de Xavier Leblanc, Ambassadeur du Royaume de Belgique près le Bénin, l’acquisition des dix ambulances suivant les procédures belges permettra l’amélioration de la référence et la contre-référence et contribuera à l’amélioration des soins obstétricaux et néonataux d’urgence (Sonu). « Je n’ai point de doute quant aux dispositions que vous ferez prendre par vos services techniques en vue d’assurer une maintenance préventive, curative et systématique desdites ambulances pour accompagner les stratégies en cours », a-t-il exhorté le ministre de la Santé.

 Benjamin N. Douté

(Stag)