Spread the love
projeteauzou
Jean-Claude Houssou a donné le top du projet

Le ministre de l’énergie et de l’eau, Jean-Claude Houssou, a lancé, jeudi 27 juillet 2017, à la place Goho d’Abomey, les  travaux du projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable dans 6 communes du Zou. Occasion pour les maires de Bohicon, d’Abomey, de Djidja, d’Agbangnizou, et autres  élus locaux d’apporter leur soutien indéfectible à ce projet de haute portée.

D’un coût global de 27 milliards de francs Cfa, le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable dans les communes de Bohicon, Abomey, Djidja, Agbangnizou, Za-Kpota et Zogbodomey est inscrit dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) 2016-2021, le Bénin révélé. Un tel investissement dans le Zou ne laisse pas indifférent les élus encore moins les  populations du plateau d’Abomey. Dans son allocution, le maire de Bohicon Luc Atrokpo, a indiqué qu’il reste convaincu de la justesse et de la pertinence de cette option gouvernementale. « Je remercie le chef de l’État Patrice Talon pour avoir compris que l’eau est la source de vie. Il a vu juste. Je le remercie d’avoir favorisé le lancement du projet », a-t-il déclaré. Abondant dans le même sens, Dah Mélé a fait l’apologie du gouvernement, avant d’appeler les populations du plateau d’Abomey à soutenir le président Patrice Talon. « Talon est un homme d’actions. Au nom du roi Agoli-Agbo, je demande aux populations de le soutenir. Allez dans les collectivités, dans les familles et dans les foyers prêcher la bonne nouvelle », a-t-il déclaré. À tour de rôle, le maire d’Abomey, Blaise Ahanhanzo, le préfet du Zou, Firmin Kouton, le représentant du ministre des Affaires étrangères, ont loué les mérites du gouvernement, demandant aux populations de se mobiliser derrière le président de la République, Patrice Talon. Ainsi, tout en procédant au lancement des travaux, le ministre de l’énergie et de l’eau, Jean-Claude Houssou, a levé un coin de voile sur la vision du Chef de l’État. « Le président est un homme d’engagement. Il veut que nous fassions tout pour que les souffrances des populations soient vite conjuguées au passé », a-t-il expliqué. Au total, il sera réalisé 7 stations de pompage  et des réservoirs pour permettre aux populations de  s’approvisionner en eau potable, à plein temps, dans le Zou.

A. T.