Spread the love

sonacopLes travailleurs de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) ont organisé le 4ème congrès ordinaire de leur organisation syndicale, vendredi 29 juin 2018, au siège de la société à Cotonou. L’ordre du jour était consacré au renouvèlement du bureau directeur du syndicat et au toilettage de leurs statuts.

Mireille Hounségbé est la nouvelle Secrétaire générale du Syndicat des travailleurs de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Syntra-Sonacop). Elle a été élue à l’occasion du renouvellement du bureau directeur dudit syndicat. Elle succède ainsi à Liamidi Soumanou, secrétaire général sortant, après cinq ans à la tête de l’organisation syndicale. Ce congrès a également permis aux agents de la Sonacop de réfléchir sur la situation difficile de la société. « Cette assise intervient à un moment de vie difficile de l’entreprise », a déclaré Joël Amonlè, représentant du Directeur général, à la cérémonie d’ouverture du congrès. Selon lui, les difficultés de la société sont énormes, mais avec son personnel volontaire, déterminé et organisé, elle peut retrouver sa santé financière. Procédant au lancement des travaux du congrès, Anselme Amoussou, Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), a rappelé que le syndicaliste défend non seulement les intérêts du personnel, mais aussi ceux de la société. A l’entendre, l’action syndicale a besoin de se réinventer pour trouver le souffle nouveau susceptible d’aider les centrales et confédérations à relever les défis que leur imposent le gouvernement. Il a ensuite invité les travailleurs de la Sonacop à s’unir pour la bonne marche de la société. Mireille Hounségbé, nouvelle Secrétaire générale du Syntra-Sonacop élue, a pris l’engagement, avec son équipe, de relever les défis qui les attendent. « Nous saluons le vote du Code pénal dont l’application va sans doute contribuer à la renaissance de la Sonacop », a-t-elle conclu.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)