Spread the love
casimir sossa
Le maire Casimir Sossa sollicité

Les artisans de la Commune d’Aplahoué ont organisé, mercredi 3 août 2016, une grande marche pacifique pour manifester leur mécontentement contre le hold-up électoral de leur nouveau président. Démarrée au commissariat d’Azovè, cette marche a échoué à la mairie d’Aplahoué. En effet, pour les manifestants, les élections du nouveau bureau doivent être régies par des lois dont les dispositions sont préalablement prises selon les articles 7, 8 et 10 du règlement intérieur. Mais chose curieuse, ont-ils dénoncé, ces dernières n’ont pas été respectées, car une liste additive d’associations fictives a été présentée au conseil électoral, portant ainsi le nombre d’associations votantes de vingt-huit à quarante. Ce qui a suscité la décision  d’une vingtaine d’associations régulièrement constituée de s’abstenir de voter. Malgré cette démarche, les sympathisants ont réélu le président sortant, Rémi Tohon qui, selon les manifestants, n’ pas fait une bonne prestation à la tête de la coordination durant tout son mandat. Face à cela, les manifestants sollicitent l’implication du maire d’Aplahoué dans la résolution de cette crise. Pour le maire Casimir Sossou, les problèmes des artisans ne peuvent trouver de solutions que par des voies de recours et non avec les manifestations violentes.

Cocou Hounkpè (Stag. Mono-Couffo)