Spread the love

sebastien-ajavonL’affaire dite « 18 kg de cocaïne », impliquant le magnat de la volaille Sébastien Ajavon, sera à nouveau évoquée ce jeudi 18 octobre 2018 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).  Ouverte le 04 octobre dernier, l’affaire  n’a  pu aller à son terme en raison de l’absence de Sébastien Ajavon qui s’est fait représenter par ses avocats conseils. Le ministère public représenté par le procureur spécial, Gilbert Togbonon, évoquant les articles 423 et 431 du nouveau code de procédure pénale, a alors exigé la présence du prévenu. Il estime que les avocats de Sébastien Ajavon ne peuvent pas parler en son nom. Il en est de même des trois autres prévenus dans l’affaire de cocaïne. Les conseils de Sébastien Ajavon s’y sont opposés. La Cour dirigée par le juge Edward Gangni, a alors décidé de reporter l’audience pour ce jeudi 18 octobre 2018 avec la présence physique de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon avant toute autre démarche. Une décision qui n’a reçu l’assentiment de Marc Bensimon, l’un des avocats conseils de Sébastien Ajavon. La suspension de l’audience étant prononcée, les regards sont tournés, à nouveau vers la Criet, ce jeudi 18 octobre 2018.

Léonce Adjévi