Spread the love
dg-scb
Le Directeur général/Scb Okiri félicité pour ses performances

Le ministre de l’Environnement a effectué, le vendredi 7 août 2015, une visite dans les locaux de la Société des ciments du Bénin Ciment Bouclier. L’objectif de cette visite était, pour lui, d’aller constater comment la société se conforme aux respects des normes environnementales. Prenant la parole à cette occasion, le Directeur général adjoint de la Société des ciments du Bénin a fait savoir que beaucoup de progrès ont été faits ces dernières années en matière de respect des normes environnementales. « Depuis 7 ans environ, nous avons entrepris quelques investissements pour pouvoir améliorer notre qualité de travail. Ceci, conformément aux normes environnementales. C’est ainsi que nous avons investi près d’un milliard 500 millions dans les équipements de dépoussiérage. Nous avons fait la visite ensemble. Vous  avez pu constater qu’il y a eu une nette amélioration », a-t-il déclaré. Selon Zacharie Adéyèmi Okiri, il y a un cabinet d’expertise qui se charge de faire des prélèvements hebdomadaires sur près de 18 points à l’intérieur et aux alentours de la société. Ainsi donc, les taux de particules en suspension dans l’air et aux alentours du site sont largement inférieurs au seuil défini par le décret n° 2001-110 du 04 avril 2011 fixant les normes d’émission atmosphérique des sources fixes comme les usines à la valeur de 50mg/m3 en République du Bénin. Ces mêmes cabinets à titre d’essai font des prélèvements dans des feux tricolores de Cotonou et le taux qu’ils obtiennent là-bas est 10 fois supérieur au taux de la Scb. « Donc, c’est pour vous dire que nous sommes conscients du fait que les populations nous ont rattrapés et nous en tenons compte. C’est pour ça que je salue la démarche du ministre qui a décidé de nous visiter pour se rassurer », a martelé Zacharie Okiri. De son côté, le ministre de l’Environnement a reconnu et salué les efforts consentis par la société pour le bien-être des populations riveraines. « Il faudra poursuivre dans la même logique et aller au-delà si possible », a poursuivi Théophile Worou. Pour le ministre, la protection de l’environnement et le bien-être des populations font partie des priorités du gouvernement. « Effectivement, nous faisons le constat que depuis 7ans, ils ont fait beaucoup d’efforts. Ces efforts sont à poursuivre et à améliorer pour qu’en étant ici, sur leur site, les populations riveraines sentent de moins en moins les effets de nuisance liés à la poussière dégagée par leur activité », a souligné le ministre de l’Environnement. Théophile Worou a salué le respect des normes environnementales par la Scb Ciment Bouclier et souhaite un accompagnement de la société. Selon lui, l’Etat béninois ne veut pas la mort des sociétés, mais leur prospérité.

AT