Spread the love

mairie2Au vu des résultats proclamés ce mercredi 15 juillet par la Commission Electorale Nationale Autonome, le premier adjoint de la mairie de Cotonou n’a autre choix que de composer avec l’une des autres forces présentes dans cette ville. Léhady Vinangnon Soglo et ses alliés n’ont pas pu obtenir la majorité des sièges à pourvoir.

Les résultats des élections communales et municipales du 28 juin dernier sont connus depuis ce mercredi. D’après les chiffres donnés par les membres de la Commission Electorale Nationale Autonome Céna, l’Alliance Renaissance du Bénin Réveil Patriotique s’en sort avec 21 conseillers municipaux sur les 49 sièges en jeu à Cotonou. Un résultat qui ne permet pas d’office à la RB de maintenir la mairie de cette ville puisqu’il fallait obtenir 26 sièges comptant pour la majorité absolue. Dans le schéma actuel, trois possibilités s’offrent à Léhady Soglo pour être le prochain maire de Cotonou. Pour voir son rêve devenir réalité, l’actuel premier adjoint doit impérativement s’allier soit au Parti du Renouveau Démocratique de maître Adrien Houngbédji, soit à l’Union fait la Nation, ou soit encore aux Forces Cauris pour un Bénin Emergent. Ces différentes forces précédemment citées ont respectivement 13, 10 et 4 sièges. A noter toutefois que la mairie pourra échapper à l’alliance Rb/Rp à condition que Prd, Un et Fcbe s’unissent.

Marcus Koudjènoumè