Spread the love
SAFIOU-AUGUSTIN
Ahouanvoébla reste serein face à la décision prise par le gouvernement

(Le Bénin risque gros)

Le ministre des Sports, Safiou Idrissou Affo, est finalement allé au bout de ses intentions. Après avoir longtemps vitupéré contre la Fédération béninoise de football (Fbf) et son président Augustin Ahouanvoèbla, il a proposé en Conseil des ministres, le retrait de l’agrément accordé à l’instance nationale. Une décision validée par le gouvernement en trois points : retrait d’agrément, création d’une commission pour connaître des dessous de la suspension des équipes de jeunes du Bénin par la Caf et réconciliation de la famille du football. Dès lors, les interprétations peuvent commencer et le football replonge dans une nouvelle crise. Une crise orchestrée par le gouvernement qui aura décidé de façon délibérée de mettre un terme aux activités du football au plan national. En effet, dans la logique de cette décision, la Fbf devient une coquille vide. En clair, c’est une dissolution de fait du Comité exécutif. La première conséquence de cette décision sera l’arrêt des championnats de Ligue 1 et Ligue 2 en cours alors que le public ne rechignait pas vraiment. La suite s’annonce forcément houleuse. D’autant que la Fifa devrait rapidement donner sa position sur cette décision. Selon plusieurs observateurs, le Bénin court le risque d’être suspendu par l’instance internationale pour « ingérence politique dans les affaires du football ».

 Une décision politique !

 La décision prise par le gouvernement surprend tous les observateurs puisque le chef de l’Etat avait lui-même soutenu, lors d’une émission spéciale télévisée, le 1er août 2012, la thèse selon laquelle la Fifa est une machine qui peut faire plier n’importe quel pays. Alors, on se demande pourquoi c’est sous Ahouanvoèbla qu’une telle décision est prise. Selon toute vraisemblance, l’appartenance du président de la Fbf au Prd, un parti de l’opposition, n’arrange pas les choses. C’est donc un coup politique que le gouvernement a voulu donner à Ahouanvoèbla. Mais contacté par nos soins, ce dernier reste serein. La Fbf a pris acte de la décision prise en Conseil des ministres et tient ce jour, au siège de l’instance à Djassin (Porto-Novo), une réunion extraordinaire pour évoquer le sujet. En attendant, elle a émis un communiqué de presse pour appeler au calme (lire ci-dessous).

 Epiphane Axel Bognanho

  Communiqué de presse

 Chers Membres de la Grande Famille du football du Bénin,

Nous avons appris comme vous par un communiqué du conseil des ministres en date du 27 Mars 2015 du retrait d’agrément à la Fédération Béninoise de Football.

Vous êtes nombreux à appeler pour exprimer votre déception, votre frustration et votre désapprobation de cette décision du Conseil des Ministres.

En attendant que le Comité Exécutif de la Fbf se réunisse pour étudier et apprécier la teneur de cette décision qui arrive en ce moment où depuis quelques mois déjà, la tendance est à la normalisation des activités du football et la mise en œuvre des réformes engagées depuis 2013, je voudrais inviter les uns et autres au calme et à la sérénité.

 Vive le football béninois

Vive le Bénin

 Fait à Porto-Novo le 28 mars 2015

 Le Président

 He Augustin Ahouanvoèbla