Spread the love

garbaDu 24 au 28 octobre 2017, l’Observatoire des pratiques anormales (Opa) a tenu sa réunion annuelle à Ouagadougou où un satisfecit a été décerné au Bénin pour ses réformes en matière de réduction des barrages physiques. Ayant pris part aux travaux, El hadj Rabiou Garba, président Syntra-Inab, a fait une déclaration de presse dans laquelle il remercie le Gouvernement du président Patrice Talon. C’était hier à son bureau sis au Cpa de Cotonou. Talon et le Bénin félicités à Ouagadougou. Durant les travaux de cette réunion sous-régionale qui a réuni les conducteurs, transporteurs, chargeurs et autres acteurs étatiques impliqués dans le transport au niveau des pays  de l’Union économique et monétaire Ouest-Africaine (Uemoa), le Bénin a été cité comme modèle en matière de respect des normes sécuritaires sur les routes, avec le nombre de postes de contrôle exigé. Selon Rabiou Garba, tous les Béninois qui étaient à ce rendez-vous du Burkina Faso étaient fiers du Président Talon qui a écouté les transporteurs et mis en application les recommandations de l’Uemoa. Le président du syndicat des transporteurs et des importateurs  nouveaux associés du Bénin ( Syntra-Inab) a indiqué que le témoignage fait sur le Bénin à Ouagadougou est la preuve de ce que le régime en place au Bénin est vraiment décidé à lutter contre la corruption et réduire les tracasseries routières aux transporteurs. A l’en croire, toute la salle était émue quand le commissaire Coffi Koffi de la Côte d’Ivoire a témoigné avoir parcouru le corridor Cotonou-Malanville dans un véhicule banalisé sans être dérangé sur la route et que les distances prévues entre les barrages ont été respectées.

FF