Spread the love

dakpe-sossouLe député Dakpè Sossou  (photo) a réuni le samedi 16 février 2018 dans l’enceinte de la mairie de Lokossa, les sages et chefs de village et de quartier de la commune. L’objectif était de les sensibiliser sur la fronde sociale marquée par des grèves perlées et d’implorer le pardon des enseignants afin que ces derniers cessent les grèves et reprennent les cours. Pour lui, les raisons sur lesquelles se fondent les enseignants pour paralyser les activités académiques ne sont pas justifiées. Elles se basent selon lui,  sur des mobiles politiques. En effet,  à en croire le député de la 18ème circonscription électorale, les enseignants n’ont aucune raison de faire grève d’autant que le chef de l’Etat a promis de régler la grande partie de leurs revendications. «Nous avons besoin de toutes les forces vives pour résoudre ce problème de grève. Je me fais le devoir de demander pardon aux enseignants. L’avenir de nos enfants doivent nous préoccuper», a-t-il fait remarquer.  Pour  l’élu du peuple, la grève ne doit pas être un objet de chantage. Raison pour laquelle, il a invité les enseignants à baisser la garde et à reprendre les cours pour le bonheur des élèves.

 Claude Ahovè

(Br Mono-couffo)