Spread the love

Jean-Claude HoussouAnnoncée à grand renfort médiatique, la Réunion des ministres de l’Energie de la Cedeao s’est effectivement tenue à Cotonou, vendredi 29 juin 2018. Sous le leadership du ministre Jean-Claude Houssou, les travaux ont connu un franc succès.

C’est une première au Bénin ! Le pays a abrité, vendredi dernier, la Réunion des ministres de l’Energie de la Cedeao. A l’issue de la rencontre, les fruits ont tenu la promesse des fleurs. Cela, grâce au gouvernement du Bénin, en particulier le ministre de l’Energie qui s’est investi, corps et âme, pour que cette grande rencontre ayant mobilisé tous les ministres de l’Energie des pays membres de cet espace. En somme, les participants ont échangé sur le développement actuel du secteur de l’énergie dans l’espace Cedeao et discuté du renforcement de la collaboration existante. De manière spécifique, cette rencontre a permis, primo, de faire le point de l’état de mise de certains projets spéciaux ou en cours de réalisation dans le cadre du Système d’échanges d’énergie électrique ouest- africain (Eeeoa). Secundo, les documents de politiques et de stratégies ont été examinés. Tertio, le point de l’état d’avancement des études stratégiques en cours de réalisation dans le secteur a été fait. Enfin, des recommandations ont été formulées sur les nouveaux projets et actions entreprises. Cette série d’activités menées constituent une suite logique des engagements pris au cours de la dernière réunion tenue en décembre 2016 à Conakry en vue de rendre plus dynamique le secteur de l’Energie dans l’espace Cedeao. Ayant pris une part active aux  travaux, le ministre Jean-Claude Houssou a insisté sur le fait qu’il faut multiplier les initiatives pour arriver à une mise en valeur des ressources afin de gagner la bataille du développement. Même son de cloche avec le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, qui a préconisé des réformes au plan national. « Nous devons continuer d’assainir nos marchés intérieurs. Nous devons nous-mêmes être déjà constitués en marchés viables dans nos pays, avant d’espérer tirer bénéfice d’un marché intégré au niveau sous-régional », a-t-il déclaré.

 JSB.