Spread the love
affo-obo
Le député Affo Obo Tidjani vole au gré du vent

Contre toute attente, le député Abt Affo Obo Tidjani dit « Souwi », qui avait présenté ses excuses à l’alliance Abt a rejoint officiellement Issa Salifou pour la constitution du groupe parlementaire la « Voix du peuple » proche de la minorité. Une situation qui amène à demander le jeu auquel joue le député de la 7ème législature.  
Au moment où le ministre d’Etat chargé du plan, Abdoulaye Bio Tchanébat des pieds et des mains pour réunir autour du Programme d’actions du gouvernement, des conseillers de l’alliance Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de Djougou, son suppléant à l’Assemblée nationale fait son one man show et semble filer le parfait amour avec l’opposition. Affo Obo Tidjani dit « Souwi », après avoir voté contre la recevabilité du projet de révision de la constitution, s’est une fois encore négativement illustré.Il a fait un bébé dans le dos du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané. Affo Obo Tidjani a rejoint la minorité parlementaire, après avoir claqué la porte au groupe « Nation et développement », mettant du coup en difficulté, Rosine Vieyra Soglo, qui perd son groupe à l’Assemblée nationale. Une situation qui a surpris plus d’un, et qui continue de semer le doute dans les esprits.Il faut dire que ce nouvel épisode du député de l’alliance Abt amène en effet à se poser des questions sur les moyens dont dispose «maman» pour la reconstitution de son groupe parlementaire. Ce dernier se retrouve désormais en infériorité numérique (moins de 9 députés).
Lors de sa sortie médiatique d’hier, Rosine Vieyra Soglo n’est pas allée de main morte pour traiter les frondeurs de la Renaissance du Bénin de tous les noms d’oiseau, malgré que ceux-ci, nonobstant le développement des sujets brûlants de l’actualité, aient exprimé leur volonté de sauver le groupe parlementaire « Nation et développement » qu’elle préside.

O. I. A.