Spread the love

Aurelie-AdamLa salle « Amphi 1000 » de l’Université de Parakou a servi de cadre à  la causerie-débat animée par Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la communication et son homologue de l’économie et des finances, Romuald Wadagni. Au cours de cette rencontre qui a eu lieu le samedi 19 janvier 2019, les deux membres du Gouvernement ont exposé  à la jeunesse estudiantine du septentrion les opportunités du numérique au Bénin pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale à l’horizon 2021.

L’accès au numérique à tous  est l’une des ambitions du gouvernement. Ce vœu cher au président de la République, Patrice Talon se concrétise grâce à la détermination, au leadership et à la clairvoyance de Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la communication. Entourée d’une jeune équipe dynamique  pétrie d’expériences,  la plus  jeune des ministres du gouvernement méthodiquement  en œuvre les orientations du Programme d’actions du gouvernement (Pag) dans le domaine du numérique. A la tête de cet important département ministériel, elle a prouvé ses compétences au chef de l’Etat qui ne s’est pas trompé en misant sur la jeunesse. En moins d’un an et demi, elle a insufflé une nouvelle dynamique au secteur du numérique à travers plusieurs réalisations à mettre à son actif. On peut citer, entre autres, le déploiement de la fibre optique  sur 2000 kilomètres dans 67 Communes sur les 77,   la couverture en téléphonie mobile des zones blanches, la mise en place des points numériques communautaires haut débit et très haut débit (Hd/Thd)  dans 40 chefs lieux des Communes, l’installation de 24 salles multimédias dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire de Parakou, Nikki, Kandi et Malanville. Il y a également le projet « Génération numérique », la mise en place de points de présence internet, l’installation de 10 points d’accès publics à l’internet haut débit dans les bureaux de la poste du Bénin S.A et puis le Bénin digital tour (Bdt). Toutes ces initiatives conduites par des jeunes cadres du ministère sont dans leur phase active et visent à transformer le Bénin en la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest. Cette transformation numérique opérationnalisée sur la base des projets ci-dessus cités permet déjà aux  populations locales de vivre les réalités de l’économie numérique. C’est d’ailleurs cette fierté qui a justifié la tournée du Menc dans les Communes de Parakou, N’Dali et Nikki pour faire le point des avancées notables et opportunités enregistrées dans le secteur du numérique au profit du développement local. A Parakou, tout cela a été exposé aux étudiants avec des exemples concrets  par le Menc  afin qu’ils se préparent à bénéficier  du milliard numérique mis en place pour accompagner l’écosystème numérique. Après avoir insisté sur leur engagement, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a recommandé aux étudiants d’innover. « Tant que vous ne prenez pas des initiatives, les opportunités ne viendront pas à vous. Donc, la clé de la réussite est dans vos mains » a-t-elle conclut.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br  Borgou-Alibori)