Spread the love

robin-accrombessiQue pensez-vous des propos du ministre de la Communication qui disait sur une chaîne de télévision que les nouvelles tarifications n’auront pas un impact sur les consommateurs ?

Robin Accrombessi : Chaque consommateur doit commencer par sabler un champagne chez lui, parce que nous étions dans la crainte qu’avec l’augmentation de ces tarifs au niveau des opérateurs de téléphonie mobile qu’on puisse augmenter les tarifs chez le consommateur. Mais, si le ministre donne sa parole, je voudrais que chaque Béninois archive ses propos chez lui et qu’on puisse aviser en cas de changement de version. Une chose est sûre, on a donné l’alerte. On a fait la veille pour que les autorités de notre pays sachent que les consommateurs n’accepteront pas une quelconque augmentation des tarifs. Il faut que les autorités puissent nous informer officiellement qu’elles ne vont pas augmenter les tarifs.
Et pourtant, le communiqué est clair, puisqu’il y aura une redevance à payer sur les appels internationaux ?         
La redevance concernait les opérateurs de téléphonie mobile. Mais, en matière de business, les opérateurs économiques n’aiment jamais perdre. Ils voudront peut-être répercuter cela sur les consommateurs. Et nous, en menant la veille, nous avons mis un frein à ces éventuelles velléités. Notre lutte a payé.
Donc, le décret n’a jamais dit que les consommateurs payeront ?   

Non !