Spread the love

dakpe-sossouLe deuxième secrétaire parlementaire, Dakpè Sossou a organisé samedi 16 juin 2018 un dîner de presse. Face aux hommes des médias, il a levé un coin de voile sur les rumeurs qui planent sur le couplage des élections législatives, municipales, communales, locales voire la présidentielle. En effet, répondant aux questions des journalistes sur un probable projet du parlement de coupler les élections législatives avec les communales, locales et la présidentielle, le député Dakpè Sossou a confié que cela n’est pas encore à l’ordre du jour. « Aucun député, aucun projet de loi ne dit encore que les trois élections à savoir, les législatives, les communales, municipales et locales seront couplées avec la présidentielle. », a-t-il rassuré. Selon le parlementaire, la relecture du Code électoral qui est sur la table des députés n’envisage pas un tel projet pour le Bénin. Et si cela devait advenir, le projet doit passer en commission puis à la plénière. « Nous n’avons jamais parlé de ça en commission. L’Assemblée nationale ne veut pas coupler les trois élections qui vont arriver », a martelé le député. Cependant, il a laissé entendre qu’un probable projet de coupable peut intervenir dans les jours à venir si au terme des travaux de relecture du code électoral à l’hémicycle, le nouveau texte  le prévoit. « S’il doit y avoir couplage, ça ne peut que concerner deux élections. Mais nous n’en sommes pas encore là. Loin de nous l’idée de coupler les trois élections », a-t-il conclu. La gestion des industries textiles dont  Sitex et Cbt de Lokossa étaient aussi au menu des échanges. A en croire le député Dakpè Sossou, la Sitex a été liquidée et les droits sont payés aux travailleurs. « Si les ouvriers contestent les propos du ministre, nous allons relancer le débat », a-t-il déclaré, pour finir.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)