Spread the love

 On vous l’avait bien dit, prions pour la bande à Tintin d’AVRANKOU, mon petit neveu AHOUANVOEBLA président du COS-LEPI, pour que le docteur de TCHAOUROU ne se pique de vouloir lui tirer encore, une dernière fois, les oreilles, et que les opérations d’actualisation du fichier électoral national qu’il a lancées mercredi, puissent se dérouler sans panne sèche financière, et qu’aucun compère à la Chabi SIKA ne fasse un pari à la con de donner sa tête à couper si la liste permanente informatisée actualisée était prête pour le 15 décembre 2015 comme promis…

         C’est vrai que le Chabi SIKA n’a plus toute sa tête, puisqu’il est devenu brusquement par une opération du sain d’esprit (on l’espère), le professeur Léon Bio BIGOU, un Batombou après avoir, pendant dix ans, bu, mangé et nagé dans le yayisme comme un nagot de TCHAOUROU. C’est peut-être aussi les retro commissions de GEMALTO qui lui ont fait perdre la tête ; et de toute façon, il va en redistribuer beaucoup, puisqu’il a des rêves de candidature pour février 2016…

         Pour en revenir à mon neveu Tintin d’ Avrankou, il a eu la bonne idée de faire profil bas en ne se mettant pas à chialer quand YAYI Boni, avec la contribution de Issa HAYATOU, a pu lui faire retirer par la mafieuse FIFA, le gouteux et juteux biberon de la Fédération Béninoise de Football. Il a même poussé la sagesse jusqu’à se féliciter de la décision de sevrage ! Tout ça pour que YAYI ne lui fasse pas des misères à la SACCA Lafia pour le COS-LEPI.

         En tout cas, déjà heureux que par rapport au financement des opérations électorales de la prochaine présidentielle, YAYI n’a pas encore demandé à son argentier National de jouer au SEHLIN, le dernier Sinistre des Finances du vieux Kaméléon, qui disait que les caisses de l’Etat étaient vides, et qu’il ne pouvait plus, de ce fait, financer les élections. Dieu merci, alors que pour diverses raisons conjoncturelles, les caisses de l’Etat ne sont pas vraiment au mieux de leur forme, c’est la fanfaronnade plus que jamais.

         A coup de com à la une de quelques canards verts, on a la chance que YAYI et son régime vantent la santé de l’économie du pays et des reformes. Mieux, la démagogie des annonces aidant, au détour d’une séance de travail, il y quelques jours, il a fait passer la cagnotte du Fonds de promotion de la Culture de Trois à Cinq milliards ! C’est vrai que si les artistes sont assez bouchés pour croire à une promesse de septembre d’un président qui entamera à peine le Budget 2016, cela fait leurs oignons !

         En tout cas, il ne viendrait pas à l’idée à quelqu’un qui fait ce genre d’annonce de dire qu’il n’y pas d’argent pour des élections !

       Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEHH pour YAYI, lui-même, la fin approchant, est de plus en plus MEUHH.

 Ne pleurez pas les enfants …A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA