Spread the love

MAITRE-DAO« Tous unis pour un Bénin sans avortement » ! C’est le thème de la campagne de sensibilisation sur les dangers de l’avortement qu’envisage faire l’Ong Dao. A travers une conférence de presse qui a eu lieu le vendredi 28 août 2015 à l’Infosec de Cotonou, Fulbert Dégbédji a fait savoir que l’Ong Dao qu’il préside est résolument engagée à combattre l’avortement sous toutes ses formes. Car, a-t-il dit, l’avortement a des conséquences, tant médicales que spirituelles sur ses auteurs. Et, évoquant le côté spirituel de ce procédé qui vise à interrompre une grossesse, le conférencier a fait savoir que le fœtus qui a été tué constitue déjà une vie dont l’esprit, cherchant à se venger, persécute la personne qui l’a empêché de voir le jour. Il a justifié son raisonnement par un principe de vie qui se résume en ces termes : « Ce que tu fais, te fais ». Sur cette lancée, il a annoncé aux professionnels des médias, qu’une femme qui, en classe de 4ème, a avorté une grossesse émanant de lui, est frappée de stérilité jusqu’à ce jour. Compte tenu de cette initiative qui est d’intérêt public, Fulbert Dégbédji a bénéficié, pour la circonstance, du soutien du ministre de la santé qui s’est fait représenté par le directeur adjoint de cabinet, Landry Gnansounou.

 Joël Samson Bossou