Spread the love

Jos-van-Aggelen-2Après la publication des résultats de l’audit d’investigation sur les malversations constatées dans l’affaire du Programme pluriannuel d’appui aux secteurs eau et assainissement (Ppea2), l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas près le Bénin, a au nom de son ,publié un communiqué ce samedi 25 juillet 2015. Dans cette adresse, Jos van Aggelen a félicité les autorités du Bénin pour toutes les mesures prises afin d’identifier  les responsabilités  qui incombent aux différents acteurs impliqués dans ce scandale. Par le biais de ce même communiqué, l’Ambassadeur annonce que les Pays-Bas par l’entremise du Ministre du Commerce Extérieur et de la Coopération au Développement Liliane Ploumen décideront des relations futures entre les deux pays. (Lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse).

AMBASSADE DU ROYAUME DES PAYS-BAS

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans le cadre de l’affaire des malversations financières révélées dans le dossier PPEA II, le Gouvernement Béninois a commandité, sur demande des Pays-Bas, un audit d’investigation pour situer les responsabilités à divers niveaux dans ce dossier.
Selon le communiqué du gouvernement, ce rapport présenté par un cabinet de renommée internationale, stipule que les malversations financières sont beaucoup plus larges qu’initialement estimées par le rapport du cabinet FCG. Il ressort que les détournements ne concernent pas uniquement les fonds néerlandais mais aussi d’autres sources de financement dont le Budget National.
L’ancien Ministre de l’Eau Barthélémy Dahoga Kassa, des fonctionnaires, des responsables du PPEA-II ainsi que des entreprises sont cités comme ayant eu connaissance ou pris activement part à un vaste système de détournement des deniers publics, selon ce rapport d’audit présenté au gouvernement par les auditeurs internationaux.
La Ministre néerlandaise du Commerce Extérieur et de la Coopération au Développement, SEM Lilianne Ploumen, se félicite de la qualité du rapport mais se dit préoccupée par la gravité des faits révélés. Madame Ploumen apprécie de la volonté du gouvernement, à travers son communiqué, d’œuvrer au bon aboutissement du processus et s’attaquer structurellement au fléau de la mauvaise gouvernance et dans un souci de lutte contre l’impunité.
La conduite à terme de cette investigation indépendante, la création du Bureau de l’Auditeur Général ainsi que les différentes mesures administratives et judiciaires annoncées y inclus celles devant la Haute Cour de Justice, constituent un début de solution utile dans ce sens selon Madame Ploumen.
Les Pays-Bas recevront dans les prochaines semaines, sur la base d’une analyse profonde du rapport d’audit, des propositions détaillés du gouvernement Béninois en vue d’éviter dans le futur de nouvelles malversations, et d’assurer que la population bénéficie des fonds qui lui sont destinés.
Sur la base de l’évaluation de ces mesures proposées et aussi des actions déjà entreprises ainsi que leur suite, Madame Ploumen décidera du futur des relations dans le domaine de la coopération entre nos deux pays.

Fait à Cotonou le 25 juillet 2015,

Jos van Aggelen
Ambassadeur