Spread the love

scission de la voiePlus de trafic routier, depuis hier jeudi 25 août 2016, sur l’axe N’Dali-Djougou dans le nord Bénin. Et pour cause. Les pluies diluviennes, ces derniers jours, dans la partie septentrionale du pays, ont fait céder une partie de cette route à hauteur du pont de Faba dans le village de Afon, Commune de N’Dali. Ipso facto, la scission de cette route crée des désagréments aux populations des départements du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga.

La scission de cette route N’Dali-Djougou serait survenue dans la nuit du mercredi 24 à jeudi 25 août 2016. D’après nos sources, le remblai d’accès au pont s’est complètement affaissé laissant un grand vide sur la route. Mais l’ouvrage en béton (le pont) est resté intact. Plusieurs usagers ont été contraints de rebrousser chemin, soit en direction de N’Dali ou vers Djougou. Certains de ces transporteurs ont eu l’ingénieuse idée d’échanger des passagers et des bagages via la grande fosse créée, en dépit des risques que cela comporte. Mais pour nombre de conducteurs de gros porteurs stationnés en file indienne, il est impossible pour eux de faire des manœuvres pour se retourner. Ils attendent, disent-ils, la réparation de cette route afin de poursuivre le voyage. Dans la journée d’hier, les populations des villages environnants, munies  de pioches et de pelles, spont fabae sont mobilisées pour remblayer provisoirement le grand trou. Une solution précaire trouvée mais qui ne permet pas aux véhicules poids lourd ou lourdement chargés de circuler. Les motocycles s’y mettent à leur risque et péril à ce niveau de la route. Le Directeur départemental des travaux publics et des transports Borgou-Alibori, informé de cette situation, est descendu sur les lieux avec son équipe de techniciens pour faire des études adéquates quant aux dommages causés par le débordement des eaux pluviales. Hervé Hermann Gbédji a également pris contact avec les maires des communes de N’Dali et de Djougou pour des dispositions sécuritaires à prendre. Aussi a-t-il indiqué que cette route sera réhabilitée dans un bref délai. Il a confié avoir déjà fait un compte rendu fidèle de la situation à sa hiérarchie. La prompte réaction du Ministre chargé des infrastructures et des transports est vivement attendue pour trouver une solution durable non pas seulement au niveau de ce pont de Faba, mais également à certains autres endroits de cette route qui, actuellement, est la seule qui relie ces départements du nord du pays, puisque la route Parakou-Djougou passant par Bétérou est toujours en chantier.

Hervé M. Yotto

(Br Atacora-Donga)