Spread the love
talon-bois
Le chef de l’Etat en compagnie du patron d’une des industries visitées

 Le jeudi 19 avril 2018, le chef de l’Etat, Patrice Talon a visité deux industries locales du bois que sont la Coopérative de meuble d’Akpakpa et Atc bois. L’Objectif est de promouvoir l’industrie locale.

Le gouvernement du Nouveau départ est préoccupé par la promotion des industries locales. Pour illustrer, le président de la République, Patrice Talon, est descendu lui-même dans deux usines de transformations du bois au Bénin. Première étape de la visite la Coopérative de meuble d’Akpakpa. Accueilli par le personnel, Patrice Talon a eu droit à une visite guidée de l’entreprise. Déception et tristesse : tels sont les sentiments qui ont animé le 1er magistrat à la fin de cette visite. A l’en croire, 30ans après, la maison n’a pas évolué. « La Coopérative de meuble d’Akpakpa  est à l’image du pays qui a régressé. Il en n’est de même pour la Coopérative de meuble d’Akpakpa », a-t-il affirmé. L’ambition in fine du chef de l’Etat est d’arriver à impulser un dynamise à  la structure afin de la sortir des sentiers battus. Accompagné du ministre du commerce et celui du cadre de vie, il a prévu apporter des solutions idoines pour sauver les meubles. Après cette étape, le cortège présidentiel s’est dirigé vers Allada pour visiter les installations de Atc industrie du bois. Le chef de l’Etat a été reçu par Jean Claude-Codjia, Préfet du département de l’Atlantique, et Hijazi Fadi, Pdg de Atc industrie du bois. Ce dernier a remercié le président de la République pour avoir choisi de visiter son entreprise. A son avis, des efforts sont faits pour faire prospérer l’entreprise. « Vous êtes venu constater par vous-même le niveau d’investissement qui est le nôtre ainsi que les difficultés que nous rencontrons. Soyez en remercié », a-t-il dit. Le président Patrice Talon a rassuré son interlocuteur de ce que le gouvernement est conscient des difficultés d’approvisionnement qu’il rencontre. Selon lui, l’agriculture et le bois sont les 1ers secteurs dans lesquels le Bénin peut faire la preuve de son arrimage au monde moderne en transformant les matières premières. « Vous êtes un pionnier, et nous avons l’obligation de vous accompagner », a-t-il conclu.

 Armel Nelson Avadémey