Spread the love
spéro-mensah
Le ministre Spéro Mensah suivant les explications techniques

« Octogone trading oil » vient de frapper un coup marketing énorme, avec la signature d’un pacte des actionnaires pour la construction d’un dépôt de produits pétroliers au port de Cotonou au profit de la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (Sonabhy). La cérémonie a eu lieu, lundi 27 juillet 2015, au siège de l’entreprise à Cotonou, en présence du ministre béninois de l’Energie.

Le Burkina-Faso n’a plus de souci à se faire pour le stockage, l’approvisionnement et la sécurisation de ses produits pétroliers. Ce lundi 27 juillet 2015 a été signé le pacte d’actionnaires entre la Société « Octogone trading », promotrice du projet et actionnaire majoritaire, la Sonabhy, et la Société nationale des hydrocarbures de la République d’Azerbaïdjan (Socar trading). Cette signature marque, par ailleurs, le bouclage financier du projet qui s’élève à 16 milliards de francs Cfa. Ce dépôt à insécurité nulle, avec une gestion centralisée, est essentiellement destiné aux produits burkinabè. Il peut éventuellement servir de relai pour d’autres pays. Selon le Pdg de Octogone trading, Razack Saka, ce dépôt permettra , surtout, au Port de Cotonou de « s’affirmer en tant que pivot portuaire et pétrolier de la sous-région», face à la concurrence de géants comme la Côte-D’ivoire, le Nigeria ou le Ghana. « Nous sommes heureux de partager avec vous l’annonce du partenariat tripartite entre la Sonabhy du Burkina-Faso, la Socar de l’Etat de l’Azerbaïdjan et Octogone trading du Bénin. Ce qui prouve que l’intégration et la Coopération Sud-Sud peuvent également se mettre au service de nos Etats dans l’intérêt du développement économique de nos Etats », a ajouté Razack Saka. Octogone, Dans le cadre de ce projet, s’était   engagé à mettre en place un financement autonome et sans aucun recours aux fonds publics. Ce défi a été relevé grâce à la participation du Groupe Socar, société pétrolière d’Azerbaïdjan. Ce projet, « complexe et exigeant », aux dires du patron d’Octogone, a été également soutenu par la banque Société générale Bénin.

 Créer un corridor pétrolier stratégique   dans la sous-région

 Heureux de l’aboutissement du projet,   Alexandre Asso, représentant de la Socar, n’a pas caché sa fierté. « Ce projet est d’autant plus symbolique pour nous, qu’il représente le premier investissement du groupe sur le continent africain. C’est un premier pas important dans le cadre d’une stratégie commerciale ambitieuse pour la région d’Afrique de l’Ouest, et tout particulièrement le Bénin, notre pays d’accueil et porte stratégique d’entrée vers le marché de la sous-région », a–t-il déclaré. Socar produit, en effet, environ 80 000 barils de pétrole par jour, qui sont acheminés par pipeline. En vingt années d’expérience, le groupe a su prendre le contrôle du marché, par l’exploration/ production, le raffinage et la distribution de produits pétroliers finis. Désormais porté vers l’international, Socar ambitionne de créer et sécuriser un corridor pétrolier stratégique dans la sous-région. Ce qui permettra d’avoir un hub sous-régional. « Nous sommes convaincus que l’Afrique de l’Ouest est une région-clef en matière énergétique et économique. L’alliance entre plusieurs Etats et le concours de partenaires privés nous permettra de concilier efficacement les intérêts étatiques pour la sécurité des approvisionnements, avec une stratégie commerciale à la hauteur de nos ambitions pour la sous-région », a martelé Alexandre Asso.