Spread the love

prDes ordinateurs portatifs, des portables androïdes, des routeurs Wifi et une importante quantité de faux médicaments,  ont été saisis par les éléments de la Police Républicaine, la semaine écoulée. L’information  a été révélée lors d’un point de presse ce jeudi 14 juin 2018 à Cotonou.

Selon le point fait par le Secrétaire général, porte parole de la Police Républicaine, le colonel Pascal Odeloui, dans le département du  Couffo, un vaste réseau de trafiquants de produits pharmaceutiques a été démantelé par le commissariat d’Azovè. La quantité saisie est de 830 kg. Un grossiste et cinq détaillants ont été interpellés. Dans l’Alibori, la descente d’une équipe de la Police Républicaine à Malanville a permis de découvrir une quantité de 1781 kg  de médicaments contrefaits. 46 cybercriminels ont été interpellés, dont  45 dans l’Ouémé et 1 dans le Borgou  avec en leur possession des ordinateurs portatifs, des portables androïdes. Le mardi 12 juin dernier, le commissariat d’Atchoukpa dans l’Ouémé, a interpellé trois Béninois auteurs d’une arnaque sur un compatriote.  Dans le plateau, le dimanche 10 juin dernier,  le commissariat de Kétou a interpellé au quartier Idena deux individus réputés dans le cambriolage des magasins et des maisons dans la ville. Dans l’Atacora, toujours le 10 juin 2018, la gendarmerie de Nadiagou au Burkina faso, a informé le commissariat frontalier de Porga de l’évolution de 4 individus armés d’Akm, en direction de Porga après la commission d’un braquage. « Aussitôt toutes les unités de l’Atacora et des départements voisins, ont été mises en alerte maximale. Le bouclage de la zone a permis aux éléments du commissariat de l’arrondissement de Dassari, de repérer  ces hors la loi dans le village Ouantéhou » a-t-il expliqué. « A la vue du véhicule de la police républicaine, ils ont ouvert le feu. La riposte des fonctionnaires de la Police Républicaine, a permis de mettre ces malfrats hors d’état de nuire. Parmi eux, un, a été mortellement atteint » a-t-il conclu.

Léonce Adjévi