Spread the love

de chacusAvec 10 joueurs virés sur 18 par la Caf dans le cadre du tournoi Ufoa B des U17, c’est tout le football béninois qui est ébranlé. Quand l’expert de l’instance continentale évoque le stade VI de la Fifa en matière d’Irm, cela veut dire que les joueurs concernés ont triché de plus de six ans sur la catégorie indiquée. Le nouveau président de la Fédération béninoise de football (Fbf), Mathurin de Chacus, a fort à faire.

Six ans, c’est déjà une belle marge offerte par l’instance internationale. Mais pour le Bénin, ce n’est pas suffisant. Du moment où les arrestations ont été lancées par le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Cotonou, nous allons nous attarder sur la posture du nouveau président de la Fédération béninoise de football (Fbf), Mathurin de Chacus. Quand la crise de décembre 2010 est intervenue dans le football, Anjorin Moucharafou s’en est remis à ses « frères » de l’Ouémé pour combler les postes vacants de la Fbf en tant que membres cooptés. Mathurin de Chacus a profité de cette occasion pour se hisser au Comité exécutif. Il est donc redevable à Anjorin Moucharafou et aux frères Bruno et Quentin Didavi. Aujourd’hui devenu président, cet événement imprévu le met face à ses anciens « parrains » qui l’ont introduit peu à peu dans les arcanes du football. Que fera-t-il alors qu’il doit encore apprendre à diriger la Fédération, dix jours après son élection ? Il va lui falloir « grandir » très vite pour montrer qu’il a tourné une des pages les plus sombres de notre football. De son courage dépendra sa réussite d’autant qu’il ne compte pas entrer dans l’histoire à reculons.

 Le Bénin, un pays récidiviste

 Le Bénin n’est pas à son premier coup foireux dans les compétitions de jeunes. Les Béninois ont déjà été suspendus de toutes compétitions de jeunes (U17, U20, U23) en 2014 après avoir aligné quatre joueurs nés en 1997 chez les U17 face au Mali lors des éliminatoires de la Can U17. Le Bénin n’avait pas fait appel, ayant connu des soucis administratifs. La sanction de deux ans avait été levée pour permettre au pays de revenir dès les qualifications de 2016. Mais aussitôt réintégré, il y a eu un couac ! Les U20 en 2016. Pour les éliminatoires de la Can Zambie 2017, les U20 du Bénin ont été suspendus le 10 mai 2016 par la Fifa en raison d’élections non tenues. L’équipe nationale A est donc exempte de ces déconvenues. Seules les catégories de jeunes subissent des suspensions répétées. Cette fois-ci, l’Etat semble avoir réglé le « problème Fbf ».

 Géraud Viwami

(Coll)