Spread the love

Après leur installation, les nouveaux maires des Communes de Sèmè-Podji, Houéyogbé, Klouékanmè, Djakotomey, Malanville, Athiémé et Bopa ont pris service cette semaine. Retour sur les temps forts des cérémonies de passation de charges.

Charlemagne Honfo confirme sa candidature pour la mairie de Sèmé-Kpodji
Charlemagne Honfo confirme sa candidature pour la mairie de Sèmé-Kpodji

Charlemagne Honfo pour unir Sèmè-Podji

« Les élections sont terminées ! Je voudrais vous rappeler aux filles et fils de Sèmè-Podji que ce n’est pas dans nos querelles que nous allons développer notre Commune. Nous devons taire nos rancœurs politiques … » C’est en ces termes, que le nouveau maire s’est adressé à la population de Sèmè-Podji. La cérémonie de passation reportée jeudi dernier à cause de l’absence du maire sortant s’est finalement déroulée le mercredi 12 août 2015, au sein de la mairie et, ce, toujours en l’absence de Mathias Gbèdan . Le maire entrant a reçu le témoin des mains de la première adjointe au maire sortant Bérénice Koukoui qui a fait le bilan des sept années de gestion de l’équipe sortante. Bilan qui n’a pas reçu l’assentiment de la population qui a hué l’adjointe au maire sortant tout le temps qu’a duré son discours. Charlemagne Honfo a été investi dans ses nouvelles fonctions de maire de la Commune par le représentant du préfet de l’Ouémé-Plateau, Fernand Agbayahoun. La mission à accomplir au niveau de Sèmè-Podji est bien dense, en témoignent les discours du porte-parole du personnel et du syndicat de la mairie. Le maire entrant en est bien conscient. Charlemagne Honfo a, dans un premier temps, pris l’engagement de promouvoir l’excellence dans cette Commune. Ainsi, les quatre premiers admis au baccalauréat, chaque année, seront inscrits gratuitement dans une école de journalisme. La construction des routes est une priorité pour le nouveau conseil communal. « Les travaux de lotissement, démarrés sur fond de tensions dans certains villages de cette Commune, seront réexaminés », a promis le maire entrant. Il a, par ailleurs, invité la population à jouer le rôle qui est le sien pour un réel développement de Sèmè-Podji.

Claudine Vodounon

 Domingo préconise l’union à Houéyogbé

La Commune de Houéyogbé, dans le département du Mono, n’a pas dérogé à la vague des passations de service entre les maires entrant et sortant. Le mercredi 12 août 2015, l’ancien maire de Houéyogbé, Olympe Glago, a passé le témoin au nouveau, Cyriaque Cossi Domingo. La cérémonie d’investiture s’est déroulée sous la coupole du Secrétaire général de la préfecture de Lokossa, Komlan Zinsou et en présence des sages et notables de la Commune. Retraçant son bilan à la tête de cette Commune, Olympe Glago a présenté les actions sociocommunautaires accomplies depuis sa prise de service avant d’exposer les difficultés rencontrées au cours de son mandat. Mais, pour lui, le plus grand souhait est de lotir l’espace de la Commune. Dans le but de relever bien de défis, le maire entrant, Cyriaque Cossi Domingo, a invité tous les conseillers communaux et les sages de la Commune à l’accompagner dans ses missions de développement de la Commune. Il a placé son mandat sous le signe de la paix. Aussi, a-t-il promis développer la culture, l’agriculture, l’artisanat dans la Commune.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)

 Dohou pense aux étudiants de Djakotomey

Le nouveau maire, Séraphin Dohou, a été officiellement investi le mercredi 12 août 2015, maire de la Commune de Djakotomey. A cette occasion, le maire sortant, Pascal Danha, a fait un bref bilan de sa gestion à la tête de la mairie et invité son successeur à faire mieux que lui pour le développement de cette commune. Prenant la parole, le maire entrant, Séraphin Dohou, a pris l’engagement d’œuvrer pour renforcer les acquis et explorer les nouveaux domaines en vue de satisfaire les attentes des populations. Il a, par la suite, promis de mobiliser les personnes de bonne volonté pour la construction d’une résidence à Calavi pour les étudiants ressortissants de Djakotomey. Après le port d’écharpe, le représentant du préfet des départements du Mono et du Couffo, Irené Acakpo, a félicité le maire Séraphin Dohou et a promis lui apporter son assistance au cours de son mandat.

Cocou Hounkpè

(Br Mono-Couffo)

Joseph Amanvi Anani reprend les rênes d’Athiémé

Dans le département du Mono, Joseph Anani Amanvi est le seul maire qui a retrouvé son fauteuil après les élections communales du 28 juin dernier. Réélu à la grande majorité de ses conseillers communaux de l’alliance politique de l’Union fait la nation (Un), il a officiellement repris les rênes de cette administration communale le mercredi 12 août 2015. Devant une impressionnante foule, le représentant du syndicat du personnel de la mairie d’Athiémé, Barthélémy Sessou, a dressé une liste exhaustive des actions entreprises par le maire Joseph Amanvi Anani au cours de son mandat écoulé. Pour le maire Joseph Amanvi Anani, sa réélection est l’expression de la confiance des populations. Sur ce, il s’est engagé à « faire d’Athiémé une terre hospitalière et prospère, un germoir de réussite et une commune citoyenne et un portail de modernité et de loisir ». Pour finir, il a invité les fils et filles d’Athiémé à s’unir autour des idéaux de fraternité, de travail et de progrès pour promouvoir le développement de cette commune.

C. A.

(Br Mono-Couffo)

Klouékanmè : Christophe Mégbédji reprend les rênesmaire-de-klouékanmè

Réélu à la faveur des élections communales et municipales du 28 juin 2015, le maire de la Commune de Klouékanmè, Christophe H. Mégbédji, a pris service le mercredi 12 août 2015. C’était en présence du représentant du préfet, Irénée Acakpo et des responsables des confessions religieuses, sages et notables de la Commune. Dans leurs messages, les représentants des organisations de la société civile et du personnel de la mairie ont renouvelé leur confiance au maire de Klouékanmè. Très ému, le maire Christophe Mégbédji a témoigné sa reconnaissance à Dieu avant d’inviter ses populations à le soutenir dans sa mission.  » Oui, Dieu a agi à travers les hommes et les femmes massivement mobilisés lors des opérations électorales du dimanche 28 juin 2015, en général et surtout à travers les conseillers communaux au cours de l’installation du nouveau Conseil communal, le lundi 27 juillet 2015 en particulier. Vous avez tout fait et nous sommes encore là pour continuer à servir la Commune de Klouékanmè. Dieu saura vous combler de ses multiples grâces », a-t-il déclaré. Ensuite, il a passé en revue les actions réalisées au cours de ses deux précédents mandats dans les différents secteurs de la vie socioéconomique de sa Commune. Signalons qu’en 2013, le maire de Klouékanmè a été élu « Meilleur maire de l’année ». En dehors de cela, il a décroché d’énormes prix pour la Commune. Des distinctions qui font de la Commune « la Commune des premiers prix au Bénin ».

C. A.

(Br Mono-Couffo)

 Dandakoy prend fonction malgré la contestation à Malanville

Le nouveau maire de la Commune de Malanville, élu dans des conditions contestées avec 11 conseillers sur les 25 que compte la Commune, a été installé dans ses fonctions hier jeudi 13 août 2015. La cérémonie qui consacre sa prise de service s’est déroulée à la mairie en présence du député Nassirou Arifari-Bako, du chargé de mission du Préfet des départements et d’une foule composée de parents et amis.

Après avoir passé plus de 7 ans et quelques mois à la tête de la mairie de Malanville, le maire Issaka Bako a officiellement transmis le flambeau au maire Inoussa Dandakoy. Dans son bilan, le maire sortant a annoncé une bonne avancée dans plusieurs secteurs, notamment dans l’assainissement et les infrastructures sociocommunautaires. En félicitant le maire Issaka Bako pour les différentes innovations observées dans l’administration, Zibril Arzouma, responsable du syndicat de la mairie a invité le nouveau maire à s’ouvrir au dialogue avec le syndicat. Inoussa Dandakoy s’est engagé à travailler sur les traces de l’ancienne équipe communale afin de relever le défi majeur lié à la pauvreté des populations de Malanville.

 Clément Dognon

(Br Borgou-Alibori)

 

Frédérick Dandévèhoun aux commandes à Bopa

Après moult tractations et reports, la cérémonie de passation de service entre les maires sortant, Paul Hounkpè, et entrant, Frédérick Dandévèhoun, a finalement eu lieu le mercredi 12 août 2015. Et c’est le secrétaire général des départements du Mono et du Couffo, Komlan Sedzro Zinsou, qui a présidé cette cérémonie qui s’est tenue dans l’enceinte de la mairie. A l’entame, le maire sortant, Paul Hounkpè, a présenté au public un bref bilan des actions accomplies au cours de son mandat. Il s’est ensuite engagé à mettre à la disposition du nouveau conseil, ses expériences pour le développement de la Commune. Quant au maire entrant, Frédérick Dandévèhoun, il a exhorté toutes les populations de sa commune à l’accompagner dans ses nouvelles missions. Après la signature des documents entre les deux maires, Komlan Sedzro Zinsou, a porté l’écharpe au nouveau maire Frédérick Dandévèhoun avant de l’investir officiellement dans ses fonctions. A noter qu’à la fin de la cérémonie, le député Mathurin Coffi Nago a souhaité que les conseillers travaillent la main dans la main pour le développement de la Commune.

  1. A

(Br Mono-Couffo)