Spread the love

MaraichersLe maire de la Commune de Sèmè-Podji accorde une place de choix à l’agriculture. C’est fort de ça qu’il a apporté un appui en intrant agricole aux maraichers de sa commune en marge de la fête du travail le 1er mai 2019.

Onze (11) tonnes d’engrais ! C’est le don qu’a fait le maire de la Commune de Sèmè-Podji aux maraichers de son aire administrative. Ce geste de générosité qui est intervenu à l’occasion de la fête du travail vise à les encourager et à leur témoigner toute son admiration pour la tâche qu’ils abattent au quotidien. L’œuvre de développement qu’il a entreprise depuis quatre ans prend en compte toutes les couches de la société, y compris les maraichers. C’est pourquoi Charlemagne Honfo a promis de les aider à relever tous les défis pour une compétitivité absolue. Il n’a pas manqué de faire le plaidoyer, devant le coordonnateur du Padmar, pour qu’au sein de la zone portuaire, on leur réserve au moins 50 hectares afin d’en faire une intégration avec les produits de pêche. « Vouloir, c’est pouvoir. Et là où il y a la volonté, il y a le chemin. Et cette volonté, Dieu accompagne », a-t-il laissé entendre. Au nom de ses pairs, le président de l’Union communale des coopératives villageoises maraîchères de Sèmè-Podji, Mathieu Sahui, a remercié le maire et les différents partenaires pour leur soutien permanent. « Monsieur le maire ! Notre joie est grande et notre allégresse est abondante, car votre geste vient à point nommé. Nous sommes à la lisière de la campagne agricole 2019-2020 et cet appui va booster, à coup sûr, la production de cette année. Je vous rassure d’ores et déjà qu’une bonne utilisation sera fairte de ces intrants et équipements pour le bonheur des populations », a-t-il fait savoir. Profitant de l’occasion, il a présenté sa structure qui, selon ses dires, est créée le 24 juillet 2014 et a pour objectif de travailler pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses membres. « L’Uccovmas est née pour faire face aux multiples défis qui se dressent devant la filière. Ces défis ont pour noms, les intrants spécifiques de qualité, les renforcements de capacité des acteurs, les systèmes d’irrigation performante, la mise en marché de nos produits », a-t-il souligné. Il faut rappeler que pour cette célébration de la fête du travail, le maire Charlemagne Honfo a passé des moments de réjouissances avec son personnel à l’Arrondissement de Kpodji.

 JSB