Spread the love

SètoLa communauté Sèto-Wxla œuvre pour la paix au Bénin. A l’initiative du haut dignitaire Sodjinou Assogba, des cérémonies pour conjurer le mauvais sort ont été organisées depuis plus d’un mois. Cela, après que ce responsable du culte vodoun ait consulté le fâ, vu les difficultés socio-économiques et politiques que traverse le pays. La dernière étape des rituels organisés a eu lieu dans l’après-midi du dimanche 04 novembre 2018 à Houézèkomè à Agblangandan. Après les prières et libations faites en l’honneur des vodous houézé et houhloué qui permettent de gagner beaucoup de luttes, une bonne nouvelle a jailli des entrailles du fâ.  Le bonheur s’annonce en abondance pour tous les Béninois. Le reste n’est qu’une question de temps. « La période la souffrance est terminée. Nous avons fait des libations pour que tout aille bien. Il faut que chacun garde son calme. Des jours meilleurs s’annonces », a rassuré Dohou Bonaventure, Secrétaire général des sages et dignitaire de la communauté Sèto Xwla. Cette série de cérémonie pour calmer les esprits en vue d’apporter la paix dans le pays et changer cette situation de morosité qui s’observe s’est déroulée dans plusieurs villes du Bénin, notamment Porto-Novo, Agiégués, Cotonou et Sèmè-Podji. Invité pour assister aux manifestations, le maire de la Commune de Sèmè-Podji  a profité de l’occasion pour inviter tout le monde à porter le Bénin dans la prière. « Il faut toujours prendre le côté positif des religions », a indiqué Charlemagne Honfo.

 JSB