Spread the love

Adam_Boni_tessi2Face à la sensibilité de la période électorale qui met le peuple dans une psychose permanente et, au regard du ton agressif des déclarations des hommes politiques, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), par le biais d’un communiqué en date du 08 janvier 2016, met les professionnels des médias, toutes catégories confondues, face à leurs responsabilités. Par, ailleurs, elle se réserve le droit de sanctionner tous les contrevenants aux dispositions en matière de Code de l’information. Lire ci-dessous le communiqué.
 
Communiqué de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication
 
N° 001-16/Haac/Pt/Cmspr/Sg/Sga/Dm/Sma/Scs
 
Depuis un certain temps, la classe politique béninoise s’est mise en effervescence dans la perspective de l’élection présidentielle de février 2016.
Cette situation met le peuple dans une psychose permanente, au regard du ton agressif des déclarations relayées sans discernement par les médias toutes catégories confondues. Le Bénin est un Etat de droit et toute activité doit se mener selon les normes légales.
Aussi, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication tient-elle à rappeler aux acteurs des médias une fois encore la force des textes légaux qui réglementent les activités des médias, notamment:
• la Loi organique n°92-021 du 21 août 1992 relative à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication;
• la Loi n°2015-07 du 20 mars 2015 portant Code de l’information et de la communication en République du Bénin.
 
Par conséquent, l’Institution de régulation des médias recommande à tous les responsables de la presse béninoise :
 
• plus de professionnalisme dans le traitement de l’information afin de ne pas se laisser influencer par les acteurs politiques de tous bords dans leur intention de contrôle de l’électorat et de manipulation de l’opinion publique;
• le contrôle strict de tout ce qui se publie dans les colonnes des journaux ou se diffuse sur les antennes des radios et télévisions;
• la désignation par les rédactions des journalistes professionnels pour la couverture des évènements à connotation politique;
• la sensibilisation des professionnels des médias sur les diverses dispositions légales en vigueur dans le pays.
La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication invite tous les professionnels des médias au respect strict des dispositions légales en vigueur et à la mise en application des présentes recommandations. Le non-respect de celles-ci expose les contrevenants aux sanctions prévues par les textes en vigueur.
En tout état de cause, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication veillera par tous les moyens de droit à ce qu’aucun organe de presse ne trouble l’ordre public, ne mette en péril la paix sociale et l’unité nationale.
La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication recommande l’affichage dans toutes les rédactions du présent communiqué de presse qui tient lieu de rappel à l’ordre à tous les organes de presse exerçant en République du Bénin.
 
Fait à Cotonou, le 08 janvier 2016
 
Le Président,
 
                                                                                              Adam Boni Tessi