Spread the love

ABPLes travailleurs de l’Agence bénin presse (Abp) sont mécontents. Ils observent à partir de ce jour, un arrêt de travail de 72 heures. L’une des raisons majeures, la suppression des primes de rendement et spécifiques dues au titre de l’année 2015.

Motion de grève du syndicat du personnel de l’Agence Bénin presse (Synper-Abp)

Les travailleurs de l’Agence Bénin presse (Abp) réunis en Assemblée Générale extraordinaire le lundi 05 Octobre 2015 sous la direction du Bureau exécutif du Synper-Abp

Vu la constitution de la République du Bénin du 11 décembre 1990 ;

Vu la Loi n°2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève en République du Bénin ;

Vu la Loi n°86-013 du 26 février 1986 portant statut général des Agents Permanents de l’Etat ;

Vu l’arrêté conjoint année 2008 n°720/Mef/Mcdn/Mtfp/Dc/Sgm/Dgb/Deb du 28 mai 2008 fixant l’allocation d’une prime de rendement ;

Vu l’arrêté conjoint année 2008 n°719/Mef/Mcdn/Mtfp/Dc/Sgm/Dc du 28 mai 2008 fixant l’allocation d’une prime spécifique ;

Considérant que la suppression des primes de rendement et spécifiques aux Ape et Ace travaillant à l’Abp a été perpétrée en violation des arrêtés cités supra ;

Considérant que l’Abp, bien qu’organe sous tutelle ne saurait être comparée à l’Ortb et l’Onip dont les agents sont conventionnés ;

Considérant les mauvaises conditions de vie et de travail à l’Abp ayant occasionné la désaffection totale pour le travail en agence de presse ;

Considérant que les primes de rendement et spécifique sont des droits acquis et une bouée d’oxygène pour les travailleurs Ape et Ace de l’Abp qui d’ailleurs ne disposent d’aucune convention collective ;

Considérant que toutes les négociations menées avec les responsables du Ministère en charge de la Communication et la Direction générale de l’Abp n’ont débouché sur aucune solution, le Directeur général de l’Abp se refusant à prendre en charge lesdites primes tel que voulu par les responsables du Ministère des Finances ;

Considérant le mépris et la désinvolture dont fait montre la Direction Générale de l’Abp dans le traitement des dossiers relatifs aux conditions de vie et de travail du personnel ;

Considérant que la suppression des primes vient exacerber la tension sociale à l’Abp d’où les Agents menacent de partir en bloc du fait des risques qui pèsent sur leur carrière professionnelle ;

   Décident:

D’observer un arrêt collectif de travail d’avertissement de 72 heures à compter du mercredi 07 Octobre 2015 à 00 heure au vendredi 09 Octobre 2015 à 24 heures pour réclamer :

– Le paiement sans condition des primes de rendement et spécifique dues au titre de l’année 2015 à tous les agents bénéficiaires à l’Abp comme c’est le cas pour les agents du même statut au Mctic.

La Direction Générale de l’Abp et le Ministre en charge de la Communication seront tenus pour seuls responsables des préjudices qui découleraient d’une paralysie générale en cas de non-satisfaction de la revendication ci-dessus exprimée.

 Fait à Cotonou, le lundi 05 octobre 2015

L’Assemblée générale Pour le Synper-Abp

Etienne A. Dedo