Spread the love

incluLe Bénin, comme bon nombre de pays, va célébrer l’édition 2018 de la journée mondiale de l’épargne. A cet effet, la société d’inclusion financière Sif groupe, qui s’investit dans l’éducation et l’inclusion financière a prévu différentes activités. A l’occasion d’une conférence de presse hier jeudi 4 octobre 2018, à Cotonou, elle a exposé les objectifs de la journée.

Le 31 octobre prochain, le monde entier va célébrer la journée mondiale de l’épargne. Au plan local, cette célébration ne passera pas inaperçue. La société d’inclusion financière (Sif groupe) entend mobiliser les populations béninoises autour de cette activité. Au Bénin, le taux de bancarisation est assez faible. La cause réside dans le fait que les Béninois n’ont pas la culture de l’épargne. C’est ce paradigme que Sif groupe veut changer. En effet, cette journée se veut être une occasion pour les populations, surtout des zones rurales, de découvrir les offres et services des structures de microfinances et autres institutions financières. Cela leur permettra de passer du secteur informel au secteur formel avec la garantie de voir leurs ressources en sécurité selon Armel Allavo, gérant de Sif groupe. Dans un pays comme le Bénin où, l’Etat a besoin de ressources pour mettre en œuvre sa politique, c’est important aux fils du pays d’épargner suffisamment pour éviter à l’Exécutif de, tout le temps, faire appel aux investisseurs étrangers à travers notamment les emprunts obligataires. Placée sous le thème « La culture de l’épargne à l’ère du digital », cette journée offrira une opportunité unique aux populations et aux acteurs des structures financières d’échanger et de participer à changer la courbe de la bancarisation encore en baisse dans notre pays. En dehors de Cotonou qui va abriter les manifestations officielles, des activités seront menées sur toute l’étendue du territoire national afin que les institutions financières soient plus proches de leurs cibles.

Derrick Cakpo ( Coll )