Spread the love

Charles-TokoLes enfants élus  conseillers de la municipalité de Parakou étaient en session extraordinaire, le samedi 10 novembre 2018, dans la salle des fêtes de la mairie de Parakou.  Présidée  par Gloria Ayanou, maire du Conseil municipal enfants, cette session,  à laquelle a pris part une délégation de l’Unicef, a adopté plusieurs rapports d’activités.   

Quatre points essentiels sont inscrits à l’ordre du jour de cette session consacrée exclusivement aux comptes rendus de réunions nationales et internationales  et à l’adoption des différents rapports d’activités du conseil. Il s’agit entre autres de la participation d’une délégation du conseil municipal enfant à une rencontre    internationale tenue à Ouagadougou au Burkina-Faso. D’après Précieux Bonou Elègbè, secrétaire de la session, ladite rencontre a pour but  de renforcer la situation du  plaidoyer des enfants, de renforcer la capacité du leadership des enfants et aussi de faire entendre la voix du Bénin. Le second compte rendu est relatif à la formation sur les droits de l’enfant.  L’objectif  est d’intégrer les enfants dans un système de droit, les amener à défendre leurs droits et leurs intérêts. Le 3ème point a principalement abordé les plans d’actions. A ce niveau, plusieurs plans d’actions ont été énoncés par les conseillers municipaux. Mais trois seulement  ont été retenus pour être  présentés au plan d’action participatif de l’Anaceb  2019.  Il s’agit de la création des infirmeries et des bibliothèques dans les écoles, de l’orientation des jeunes après leur Bac pour éviter d’éventuels errements et de l’amélioration des cantines scolaires. Le 4ème point, pour des contraintes liées au temps, sera débattu lors d’une  session ultérieure. Au titre des décisions, les conseillers municipaux juniors ont décidé de partager leur joie avec les écoliers et les orphelins de 4 à 12 ans dans le cadre de la Noël des enfants. En divers, ils se sont ressourcés, en  suivant  une présentation de  Jérôme Agognon, sur l’Etat et le citoyen puis  sur la Conférence des forces vives de la Nation de février 1990. Sidéré par la prestation des enfants, Idrissou Boukari,         représentant du maire,  a félicité le conseil municipal qui,  pour lui,  est une école d’apprentissage de la responsabilité et un vivier d’espoir pour le Bénin. De ce fait, il leur a promis le soutien de la mairie tout en leur prodiguant quelques conseils. « Vous méritez les encouragements du maire, continuez dans ce sens.   Apprenez les bonnes pratiques, regardez les aînés, on va vous apporter ce qu’on peut pour que vous deveniez des modèles. La société est composée de tout, mais soyez très vigilants », leur a-t-il recommandé.

  Z.T

(Br Borgou-Alibori)