Spread the love

augustin-tabe-gbianLe Conseil économique et social (Ces) a ouvert hier mardi à Cotonou sa deuxième session ordinaire. Au cœur des échanges, l’examen du budget de l’état exercice 2017.

Le conseil économique et social à travers cette deuxième session ordinaire va examiner le budget de l’état exercice 2017. Dans un contexte marqué par la dépréciation du naira, d’autres projets à caractère économique et social passeront également au peigne fin au cours de cette séance. Pour le Président Taba Gbian, cette session ordinaire s’ouvre dans un contexte socio économique marquée par les effets néfastes de la crise de l’économie nigériane dans notre pays, la poursuite des réformes entreprises par le gouvernement notamment le cadre de l’assainissement des finances publiques et de l’amélioration de l’enseignement au Bénin. Tout en saluant les efforts déployés par les pouvoirs publics pour faire face à ses enjeux, il a au nom du conseil économique et social invité le gouvernement à ménager les mesures sociales d’accompagnement afin que les populations ressentent moins les contre coup de cette situation conjoncturelle. Tabé Gbian a également saisi l’occasion pour exprimer toute sa fierté pour l’organisation réussie de l’assemblée générale de l’association internationale des conseils économiques et sociaux et institution tenus à Cotonou du 14 au 16 septembre dernier.

Léonce ADJEVI