Spread the love
charles-toko1
Le maire de Parakou dispose d’un outil de gestion

Le conseil municipalité de Parakou a tenu, hier mercredi 30 novembre, sa session budgétaire de l’année 2017.  Le projet de budget exercice 2017 étudié et adopté s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme totale de 2 739 664 996 FCfa. Ce budget municipal de Parakou est en baisse comparativement au précédent. 

Sauf rejet de l’autorité de tutelle, la municipalité de Parakou dispose, d’un budget pour l’année 2017. Ce budget adopté à l’unanimité des conseillers présents,   est de 2 739 664 996 FCfa. Il affiche, selon la présidente de la commission des affaires économiques et financières, une baisse de 674 556 489 FCfa. Soit 19,75% de moins par rapport au budget exercice 2016 qui était de 3 414 225 485 FCfa. Pour elle, ce budget est élaboré en tenant compte du niveau d’exécution des recettes et des dépenses au 31 octobre 2016. Pour cette période, précise-t-elle, les recettes enregistrées sont de 1 401 514 128 FCfa contre une prévision de 3. 621 868 538 FCfa de prévision. Soit un taux de réalisation de 39%. La réalisation des dépenses à cette même date est de 2 372 206 598 FCfa. Soit un taux de réalisation de 75,26%. Ce qui, selon elle, fait apparaître un solde négatif de 970 692 470 FCfa. A l’ouverture de cette session, la première autorité de cette municipalité a laissé entendre qu’il a voulu que le projet de budget exercice 2017 soit le plus réaliste possible. Selon Charles Toko qui a visité les réalisations budgétaires des cinq dernières années avant de donner les grandes orientations à la commission budgétaire, les apparences sont parfois trompeuses. « Il vaut mieux  être réaliste pour envisager les réformes qu’il convient de mettre en place et rapidement », a précisé le numéro 1 de Parakou. A cette session ordinaire du conseil municipal de Parakou, l’ensemble des 25 conseillers présents ont étudié et adopté plusieurs autres points. Il s’agit du compte rendu de la session extraordinaire du 10 octobre passé, du compte rendu des activités du maire de la période du 7 octobre au 25 novembre 2016. De même, il y a les dossiers relatifs à une requête de financement du projet d’adressage de la ville de Parakou à l’Agence française de développement, à un projet de réformes des véhicules et engins usagers de la mairie, à la désignation des membres de la commission des affaires économiques et financières. Selon la présidente de la commission des affaires économiques et financières, le budget prend en compte l’installation des conseils de quartiers conformément à l’arrêt de la Cour suprême, la titrisation des dettes de la mairie, le recrutement du personnel qualifié au profit de la mairie et la formation de futurs cadres de Parakou.

Hervé M. Yotto

(Br Borgou-Alibori)