Spread the love

conseilLa coopération entre les Nations Unies et le Bénin vient une fois encore de porter ses fruits.Cela, à travers le Plan cadre pour l’assistance au développement du Bénin 2019-2023 que le gouvernement a approuvé et autorisé la signature en Conseil des ministres du mercredi 24 octobre 2018.

Le Bénin vient de décrocher plus de 176 milliards de FCfa sur 5 ans. Cela, à travers l’autorisation de la signature du Plan cadre des Nations unies pour l’assistance au développement du Bénin sur la période 2019-2023. Ce programme a été conçu en vue d’accompagner les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de son Programme d’actions. Ce Plan a pour objectif de renforcer l’opérationnalisation, au Bénin, de l’Agenda 2030 des Nations unies qui vise à améliorer les conditions de vie des populations. Il s’agit concrètement d’œuvrer à ce que les populations soient plus résilientes, jouissant d’un bon état aux plans sanitaire et nutritionnel, mieux éduquées, bénéficiant de la protection sociale, vivant en paix, en sécurité, dans un environnement de justice et engagées pour un développement durable, participatif et inclusif. Il sera mis en œuvre à travers des projets conjoints, liés entre autres, à l’emploi des jeunes et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Egalement, il permettra au pays de faire davantage face aux défis transfrontaliers tels que la consolidation de la paix et de la sécurité dans les zones frontalières. Les objectifs du Plan cadre sont en parfaite harmonie avec la vision et les axes de développement élaborés et mis en œuvre à travers le Pag. C’est une reconnaissance de la justesse de la politique en cours au Bénin pour l’amélioration des conditions de vie des populations.Avec les ressources dont bénéficiera le Bénin au titre de ce plan, le pays fera davantage face aux défis transfrontaliers. Cela atteste que le gouvernement est dans la bonne dynamique, car déjà lors du conseil des ministres du 10 octobre 2018, il a été décidé la réactivation des grandes Commissions mixtes de coopération avec les pays voisins.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)